bd

Shi, T1: Au commencement était la colère de Zidrou et Homs

shi-tome-1-au-commencement-etait-la-colere

Shi, T1: Au commencement était la colère de Zidrou et Homs, Dargaud

Pour résumer:

Pour cacher un scandale qui pourrait nuire à la prestigieuse Exposition universelle, le cadavre d’un nourrisson est enterré dans les jardins du lieu qui accueille cet événement. Deux femmes, une noble anglaise et une Japonaise, la mère de l’enfant, partent en croisade contre l’Empire britannique pour élucider ce crime. Entre société secrète et manipulation corruptrice, les deux jeunes femmes que rien ne lie vont s’unir pour exposer la face cachée d’une machination infernale.

Ce que j’en pense:

Dans cette BD à la couverture époustouflante, nous découvrons l’histoire de Jennifer, une fille de bonne famille et de Kita, une jeune Japonaise. Le destin de ces deux femmes va se lier de façon inattendu.

J’ai failli en perdre la tête. Il y a pleins de rebondissements et le scénario est rondement mené et surtout, très bien construit. Ce premier tome installe avec brio les jalons d’un premier cycle qui s’annonce superbe.

J’ai adoré les deux personnages féminins de ce premier tome. Jennifer est atypique. Elle est de bonne famille mais a un sacré caractère et du répondant. Elle ne se laisse pas faire par cette société misogyne et persiste dans ses idées et ses passions. Malgré son caractère de combattante, elle ne parvient pas toujours à ses fins. J’ai adoré son tempérament de feu. Quant à Kita, c’est un personnage qui apparaît plus en douceur et très mystérieuse. Étant Japonaise, nous ne comprenons pas ce qu’elle peut dire. Elle apparaît apeurée. Mais, certaines de ses réactions montrent bien que chez elle aussi un fort caractère couve.

Le tome 1 se clôt alors que nos deux héroïnes sont dans des situations plutôt inconfortables. Heureusement, le scénario fait en sorte (grâce à un savant bond dans le temps) que l’on devine ce qui va se passer. Maintenant, j’aimerai juste savoir comment elles vont en arriver là!

L’esthétique complète parfaitement l’ambiance générale. Les dessins sont minutieux, très travaillés et pleins de détails. Il y a un vrai travail de fourmi notamment au niveau des vêtements. C’est très réaliste. J’ai également apprécié le travail autour de la couleur qui met en valeur le dessin.

Bref:

Comment ne pas tomber amoureux de cette BD?

Si je devais le noter:

5-plumes

giphy

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Y a pas que moi qui en parle:

Noukette

Jacques

Sin City

 

2 commentaires sur “Shi, T1: Au commencement était la colère de Zidrou et Homs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s