Album Jeunesse·Littérature de Jeunesse

Glouton, Le Croqueur de Livres d’Emma Yarlett

9782324012327ori

Glouton, Le Croqueur de Livres d’Emma Yarlett, Gründ

Pour résumer:

Glouton, le croqueur de livres, a grignoté un trou pour s’enfuir de son livre. Maintenant, il sème la pagaille dans les autres histoires. Vite ! Il faut le rattraper !
Un album plein de surprises, avec des livres dans le livre, des découpes, et un petit monstre en fuite !

Ce que j’en pense:

Glouton est un affreux petit monstre qui dévore littéralement les livres. Ce petit être rigolo mais insatiable s’incruste donc dans les histoires créant des catastrophes en tout genre.

L’histoire est simple mais efficace autant pour les enfants que pour les adultes. J’ai aimé cet esprit léger et les différentes références aux contes traditionnels.

Le gros bonus de ce petit album coloré est qu’il est vraiment ludique. Mes filles ont véritablement adoré passer d’une page à l’autre et découvrir les différentes découpes et surprises. Jusqu’au dernier moment, Glouton nous fait rire.

L’esthétique est très coloré et le dessin simple et en rondeur tout comme j’aime. Quant à mes filles, étant donné que j’ai lu une bonne dizaine de fois l’histoire, je pense qu’elles seront d’accord pour dire que cet album est super.

Bref:

Une lecture qui fait l’unanimité.

Si je devais le noter:

5-plumes

Mots d’enfants:

« Moi j’ai aimé Glouton parce qu’il passe dans les trous. » Faustine (3 ans)

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Publicités
Album Jeunesse

Crictor de Tomi Ungerer

9782211204804

Crictor de Tomi Ungerer, Lutin Poche de l’École des Loisirs

Pour résumer:

Il était arrivé par la poste. C’était le cadeau que son fils, explorateur en Afrique, envoyait à Madame Bodot pour son anniversaire. Ça, un cadeau, un serpent ?
Oui, car Crictor n’était pas un vulgaire serpent. Bien soigné, bien nourri, bien élevé, il devint capable de prodiges. Quand il apprenait à lire et à compter, il formait les chiffres et les
lettres avec son corps. Il servait de jeu aux enfants. Mais son plus bel exploit était encore à venir. Car un cambrioleur hantait les rues de la petite ville…

Ce que j’en pense:

Tomi Ungerer sait me régaler avec ses histoires. Avec Crictor, il fait naître un personnage haut en couleur et très attachant. Crictor le boa constrictor a tout pour être effrayant, mais au contraire c’est un amour.

L’histoire est vraiment sympa et m’a fait sourire. Lily (5 ans) a aimé mais sans plus. Elle a apprécié le passage où Crictor apprend les lettres et les chiffres car elle a pu participer à la lecture à ce moment là. Faustine (2 ans et demi) est complètement passée à côté. L’histoire ne l’a pas du tout intéressée. Il faut dire que du moment qu’elle a compris qu’il s’agissait d’un serpent, elle n’a eu de cesse de dire « Beurk »…

Les illustrations sont vraiment sympas et fidèles au style de Tomi Ungerer. Des dessins fins et précis avec des couleurs toutes douces et des rappels de vert un peu partout pour rappeler le personnage principal.

Bref:

Une lecture qui n’a pas convaincu tout le monde.

Si je devais le noter:

4-plumes

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Album Jeunesse

Drôles de vacances de Gilad Soffer

9782878338287pre_pz

Drôles de vacances de Gilad Soffer, Circonflexe

Pour résumer:

Canard a bien mérité ses vacances au bord de la mer, au soleil et au calme… enfin presque ! Il y a toujours un lecteur curieux qui ne peut pas s’empêcher de tourner la page et de perturber la tranquillité de notre héros malchanceux. Malgré ses nombreux avertissements, Canard ne parvient pas à stopper l’histoire et vit des aventures dont il se passerait bien !

Ce que j’en pense:

C’est Lily, ma fille de 5 ans, qui a choisit cet album à la Médiathèque et j’avoue que cela a été une véritable trouvaille!

Alors que Canard espère se reposer tranquillement sur sa page, voilà que nous lecteur, nous venons mettre le nez dans ses vacances et tout gâcher. Tourner la page signifie qu’il va arriver quelque chose à Canard qui râle de plus belle et supplie le lecteur d’arrêter de tourner les pages.

L’histoire est drôle et originale et elle a eu le mérite de bien nous faire rire. Lily a adoré tourner les pages elle- même et voir Canard enrager à tour de bras. Depuis que nous avons emprunté cet album, nous le lisons tous les soirs. Même Faustine (2 ans et demi) le réclame.

L’esthétique est vraiment sympa. Les dessins sont fins et les couleurs douces. C’est très joli.

Bref:

Une lecture qui nous a diverti.

Si je devais le noter:

5-plumes

Le petit plus:

Si vous désirez en feuilleter un extrait, c’est par ici.

Album Jeunesse·Service Presse

Comment être aimé quand on est un Grand Méchant Loup de Christine Naumann- Villemin et Annick Masso

comment-etre-aime-fr

Comment être aimé quand on est un Grand Méchant Loup? de Christine Naumann- Villemin et Annick Masson, Mijade

Pour résumer:

Un soir‚ on frappe à la porte de l’auteure : BOUM BOUM BOUM. C’est le loup‚ qui en a assez d’être le méchant des histoires. «Je veux… je veux être aimé!» Et l’auteure de se creuser les méninges pour rendre ce grand méchant loup aussi doux qu’un lapin: yoga‚ tisanes‚ pensées positives. Voilà un grand méchant loup tout mou tout roudoudou… Vous me croyez ? Méfiez–vous‚ après tout‚ un loup reste un loup!

Ce que j’en pense:

Ce petit album est une petite merveille. L’histoire travaille autour du cliché du loup et le démonte complètement pour finalement le remettre au goût du jour.

Le loup en a marre d’être méchant alors il va directement demander à l’auteure de changer sa façon d’être. S’ensuivent des situations rocambolesques très drôles. Mais, chassez le naturel et il revient au galop…

J’ai beaucoup aimé cette petite histoire qui m’a mis le sourire. Les illustrations sont tops. J’adhère totalement à l’esthétique qui est colorée et tout en douceur. Ce petit album dégage une ambiance sympa et reste très drôle.

Bref:

Un très joli petit album.

Si je devais le noter:

5-plumes

Merci qui?

image

Je remercie les éditions Mijade pour leur confiance.

Album Jeunesse·Service Presse

Le loup tombé du livre de Grégoire Mabire et Thierry Robberecht

loup-tombe

Le loup tombé du livre de Grégoire Mabire et Thierry Robberecht, Mijade

Pour résumer:

Boum… la bibliothèque est tellement pleine à craquer qu’un livre chute et que le loup de l’histoire en tombe. Seul au milieu de la pièce‚ le loup tremble car un chat veut le croquer. Vite‚ il se glisse dans un livre au hasard… le voilà dans une histoire de dinosaures qui le menacent. De livre en livre‚ le loup est plongé dans des situations loufoques et drôles… jusqu’à ce qu’il croise enfin Le Petit Chaperon rouge…

Ce que j’en pense:

Lorsque le loup tombe de son livre tout est sans dessus dessous. Pire, un chat menace de le mettre au fond de son estomac! Le loup va redoubler d’effort pour retrouver son histoire.

Une histoire fraîche et drôle qui m’a mis le sourire aux lèvres du début à la fin. Comment ne pas être amusée par ce loup qui cherche désespérément refuge dans des histoires? Je trouve que l’intrigue est idéale pour des enfants. En effet, ce petit album fait référence à d’autres histoires bien connues, l’occasion de reparler de contes populaires auprès de nos chères têtes blondes.

Le personnage du loup est hilarant. Sorti de son rôle de grand méchant, il se retrouve coursé par un gros matou gourmand. La situation donne lieu à des situations rocambolesques que compère loup n’a pas l’habitude de rencontrer. J’aime que le personnage se retrouve gentiment en difficulté. Finalement, vous vous doutez bien que le grand vilain trouvera sa place. Et personnellement, j’adore la fin de cet album.

Les illustrations sont géniales. J’aime beaucoup le style de dessin. C’est simple, tout en rondeur et très coloré. L’esthétique m’a donc tapé dans l’œil.

Bref:

Un petit coup de cœur!

giphy

Si je devais le noter:

5-plumes

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci qui?

image

Je remercie les éditions Mijade pour leur confiance.

Album Jeunesse

Angèle et Lucas de Stibane

9782211222037

Angèle et Lucas de Stibane, Pastel

Pour résumer:

Aujourd’hui, Angèle n’est pas venue à l’école. Elle a attrapé une méchante maladie et on a dû la conduire à l’hôpital. Les journées sont longues pour Angèle. Lucas décide de la «désennuyer». C’est ainsi que les jours suivants, on voit Lucas courir à travers les prés ou le long du ruisseau en tenant un bocal bien haut, au-dessus de sa tête. Et lorsque il va voir Angèle, il dépose les bocaux en souriant : «Tiens, ouvre celui-là !»

Ce que j’en pense:

Angèle est malade et elle s’ennuie sur son lit d’hôpital. Lucas son ami décide de la distraire en allant lui chercher des bouts de paysages.

Ce petit album est vraiment très poétique avec une notion sur la poésie et l’amitié. C’est un petit livre aux belles valeurs. Lily a beaucoup aimé ce livre. Très touchée par l’état d’Angèle, elle a trouvé très gentil le geste de Lucas.

Les illustrations sont également vraiment sympas. Les couleurs sont douces et pastels. Très agréable à regarder. Ce petit album tout doux a su séduire tout le monde.

Si je devais le noter:

4-plumes

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Album Jeunesse·Service Presse

A quoi rêvent les crayons le soir au fond des cartables? de Zidrou, David Merveille et Françoise Robert

crayons-merveille

À quoi rêvent les crayons le soir au fond des cartables? de David Merveille, Zidrou et Françoise Robert, Mijade

Pour résumer:

À quoi rêvent les crayons‚ le soir‚ au fond des cartables?
Tous les enfants rêvent de devenir grands.
Tous les crayons rêvent de devenir petits.
Ils rêvent d’écrire des mots d’amour‚ de dessiner le sourire d’un enfant‚ le chant d’un oiseau.

Ce que j’en pense:

J’avoue, de prime abord, c’est le nom de Zidrou qui a attiré mon regard. J’aime beaucoup son travail et je suis toujours avide de découverte. Puis, vint le deuxième effet Kiss Cool: le titre. Un peu long il faut le dire mais accrocheur et qui éveille la lectrice curieuse que je suis.

Autant vous dire que je n’ai pas été déçue de ce voyage. Le texte est poétique et donne littéralement vie aux crayons. C’est beau, bien écrit, bien rythmé et le texte sonne comme une douce musique à mes oreilles.

Les illustrations sont superbes, inventives et originales. Mélangeant le noir et blanc et quelques touches de couleurs, chaque partie du crayon est exploité et mis en avant. J’ai aimé le mélange des matières et la complémentarité du texte et de l’esthétique.

Ce petit album dégage une atmosphère douce et onirique qui fait du bien.

Bref:

Un vrai bel album.

Si je devais le noter:

5-plumes

Merci qui?

Je remercie les éditions Mijade pour leur confiance.

image