Album Jeunesse·Littérature de Jeunesse·Service Presse

L’enfant renard

L’enfant renard de Laure Van Der Haegen, Hong Fei, 44 pages

Dans une petite maison à l’orée du bois, une maman souffre : son petit s’y sent à l’étroit. Il est renard ; elle le laisse partir. Quand ils se voient, elle lui dit qu’elle fut renarde. Un jour, il revient : il a faim, froid, besoin de réconfort ; elle l’accueille. Il grandit, se transforme. Maman, elle sait qu’il repartira. En attendant, tendrement, patiemment, elle écoute son fils lui raconter ses aventures futures.

Décidemment, les éditions Hong Fei m’ont gâté avec ce deuxième service presse. Je les remercie.

Logo du site Hongfei Culture

Ce petit album interroge tout simplement son lecteur sur la socialisation et sur ce que la société attend de nous. Alors que le petit renard veut vivre sa propre vie, sa mère s’inquiète mais lui laisse le champ libre. De lui même, l’animal sauvage deviendra un petit garçon.

Vous l’aurez compris, la métaphore et la symbolique sont des éléments centraux de cette lecture. La maman humaine incarne la société et ses attentes, alors que le petit renard incarne l’enfant fougueux qui peine et souffre des codes que la société veut lui imposer. 

La mère laisse le champ libre à son enfant, elle lui laisse le temps de comprendre, de s’accepter. Malheureusement, notre société actuelle n’est pas aussi clémente. Néanmoins, cet album nous montre que sans forcer, avec un peu d’amour, de temps et de patience, tout arrive.

J’ai beaucoup aimé cette histoire qui par certains aspects est presque un petit conte philosophique.

Le texte est accompagné de très belles illustrations dans des tons pastels créant une ambiance douce et rassurante. 

S

Album Jeunesse·Littérature de Jeunesse·Service Presse

Le Malotru

Le Malotru de Bernard Villiot et Léo Mear, Editions Margot, 32 pages

Le Malotru nous présente un personnage peu sympathique qui passe sa vie à enquiquiner ses voisins et tous les enfants qui l’entourent. Mais arrivera t’il à changer?

Cette petite histoire en apparence très simple nous livre une véritable histoire de vie et une vraie leçon sur la gentillesse. 

Le personnage du Malotru connaît une véritable évolution. Bernard Villiot nous le présente comme une personne bourrue mais qui va être contraint à changer son attitude pour se sortir d’une situation plus qu’embêtante.

Cet album nous montre qu’avec un peu de gentillesse, tout peut vraiment changer.

D’un point de vue esthétique, c’est vraiment très beau. Léo Mear nous livre des illustrations remplies de douceur. Les couleurs sont magnifiques. Les nuances chaudes prédominent, les traits sont fins et délicats et c’est un vrai délice pour les yeux.

J’ai donc pris beaucoup de plaisir à lire mais aussi à feuilleter cet album.

Je tiens à remercier les Éditions Margot pour leur confiance et cet envoi.

Rencontre avec Thibault Prugne des éditions Margot | La tête en claire

S

Album Jeunesse·Littérature de Jeunesse·Service Presse

Le jour où je suis devenue plus méchante que le loup

Le jour où je suis devenue plus méchante que le loup de Amélie Javaux et Annick Masson, Mijade

Dans mon école‚ il y a un loup… c’est Agnès. Elle se déplace toujours avec sa meute. Elle se moque de moi. Alors‚ j’ai moi aussi voulu rejoindre la meute‚ avoir de amies… et je suis devenue plus méchante que le loup!
Une petite fille témoigne de ce qu’elle vit à l’école. De la souffrance qu’elle vit au quotidien en ne faisant pas partie de la «meute » d’Agnès. Pour ne plus être exclue‚ elle va à son tour devenir méchante et martyriser un autre enfant‚ dans la cour.
La voilà devenue plus méchante que le loup…

Avant tout, je tenais à remercier les éditions Mijade pour cet envoi.

Ce petit album aux allures mignonnes, cache en fait une histoire qui est malheureusement un peu trop d’actualité à mon goût. On y rencontre une petite fille qui est victime d’harcèlement. En effet, celle-ci doit supporter les méchancetés d’Agnès, la terreur de l’école. Agnès est un peu comme un loup, elle s’en prend sans aucune pitié à toutes les personnes qui se mettent sur son chemin. Et puis, Agnès a aussi son horrible meute qui la suit aveuglément. Face à cette situation, la petite fille décide de devenir plus méchante que ce loup. Mais contrairement à Agnès, elle va vite se rendre compte de l’impact de son comportement.

Le thème décliné dans cet album m’a particulièrement touchée. J’ai trouvé que l’histoire était abordée avec les mots justes. Le texte est adapté aux plus jeunes lecteurs et leur permet avec des mots simples de mettre en avant les problèmes de harcèlement. Il expose également des pistes pour lutter contre ce fléau et montre l’impact que peut avoir ce genre de comportement sur les autres. Tour à tour, nous suivons un harcelé puis un harceleur, ce qui permet d’avoir une vision plutôt complète du thème. J’ai également aimé le fait que l’on mette en avant l’importance de l’empathie dans ce genre de situation mais également le fait que si l’on ne dit rien face à ce genre de comportement, nous sommes complices.

C’est donc un récit très complet et qui aborde le sujet en ce mettant à la hauteur des plus jeunes.

Esthétiquement, j’adore l’ambiance qui se dégage de l’album, avec sa sobriété, ses couleurs pastels et ses traits fins. C’est un vrai bonheur pour les yeux!

Bref, un livre à ne pas louper.

Album Jeunesse·Littérature de Jeunesse·Service Presse

Idylle

Idylle de Agnès Domergue et Valérie Linder, CotCotCot Éditions, 56 pages

« IL a une île.ELLE a deux ailes. »Ainsi débute une idylle de pluie et de soleil, menant IL et ELLE sur les chemins de miel, de mousse et de ronces. 

Ouvrir ce petit album jeunesse, c’est se plonger dans un monde de poésie et de rêverie. L’histoire ressemble presque à des haïkus, les sonorités sont sublimes. Le récit est rempli de poésie.

Pour accompagner la douceur des mots, les illustrations de Valérie Linder sont parfaitement adaptées. L’ensemble est un vrai délice pour les yeux. Les couleurs sont pleines de nuances pastels. J’ai passé plusieurs minutes à détailler chaque pages pour m’emplir de tous les détails.

Grâce aux Éditions CotCotCot, j’ai pu découvrir ce petit bijou.https://www.cotcotcot-editions.com/

Album Jeunesse·Littérature de Jeunesse·Service Presse

Charlotte et la migration des shorts

Charlotte et la migration des shorts de Laurène Smagghe et Jean-Claude Alphen, D’eux, 52 pages

Charlotte adore les shorts. Le matin, le midi, le soir… elle en porte. 

Mais en novembre… Plus de shorts. Disparus! 

Que va faire Charlotte? Comment vivre sans ses shorts adorés? 

Je vais être plutôt directe mais, j’ai adoré cet album! Rien que la couverture m’avait séduite.

Nous découvrons donc une jolie histoire, celle de Charlotte qui est désespérée car elle ne peut plus mettre de short car l’hiver vient d’arriver. Elle s’imagine alors où vont les shorts pendant qu’elle ne les porte pas.

J’ai vraiment beaucoup aimé le personnage de Charlotte, qui est vraiment sympathique et sent bon l’enfance. J’ai trouvé qu’elle remplissait de fraîcheur ce petit album dont l’histoire est originale. Espiègle, Charlotte remplit de poésie le livre.

Esthétiquement, j’ai adoré le mélange des styles. Les traits nerveux m’ont séduite. Les couleurs sont vives.

Bref, je vous conseille cette lecture pour vos loulous.

Je tiens à remercier les éditions D’eux pour leur confiance.

{{Nom du site}}