bd

Un peu de tarte aux épinards

Un peu de tarte aux épinards de Casado et Pelaez, Casterman

Pour résumer:

Des tartes aux épinards, une famille nombreuse et une épice somalienne…
 
Marie-Madeleine Madac Miremont habite un petit village de l’Aube. Sa fierté ? Ses huit enfants et ses tartes aux épinards, qu’elle prépare avec amour.
Recevant par erreur un colis contenant d’étranges plantes, Marie-Madeleine décide d’en agrémenter ses tartes. C’est alors que les ennuis commencent…

Ce que j’en pense:

Marie- Madeleine élève seule ses huit enfants et ce n’est pas une mince affaire. Sa seule source de revenue, ses délicieuses tartes aux épinards. Malheureusement, elle n’en vend pas assez pour vivre correctement. Mais le destin va en décider autrement en livrant par erreur une épice somalienne à la jeune femme. Elle va en agrémenter ses tartes qui vont alors développer chez ses clients une certaine addiction.

Le scénario est prenant et se déroule à un bon rythme. Les rebondissements sont multiples et la fin de ce tome ouvre sur un futur tome tout aussi prometteur.

Les personnages sont attachants. Marie- Madeleine incarne une mère célibataire qui se bat bec et ongles pour sa famille. Elle se montre intelligente et courageuse. Elle ne manque pas de cran et a vraiment de la ressource. Quant à toute sa marmaille, elle constitue une tribu hors du commun. Les enfants sont eux aussi attachants. Chacun a sa propre personnalité que l’auteur a pris le temps de présenter et qui permet de cerner les personnages. J’ai apprécié que chacun ait sa propre individualité et joue un rôle même minime dans le scénario.

D’un point de vue esthétique, j’ai trouvé l’ensemble vraiment agréable. Le style est plutôt classique. Les traits sont fins et les vignettes regorgent de détails. J’aime beaucoup l’atmosphère qui se dégage de la BD.

Bref:

Une belle découverte.

Si je devais le noter:

5-plumes

Un petit aperçu:

4 commentaires sur “Un peu de tarte aux épinards

  1. J’aurais aimé ressentir les mêmes sentiments que toi à l’égard de cet album. Hélas, je suis resté extérieur à cette histoire dont je trouve le potentiel largement sous-exploité.Dommage… Au plaisir de te relire…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s