Service Presse·Young Adult

Pointe Noire, Mordue

Pointe Noire, Mordue de Florence Cabre

Pour résumer:

Kasandra Lovim est élevée par sa grand-mère, Anne Coussou, une quimboiseuse excentrique, à Pointe-Noire en Guadeloupe. La jeune fille qui a presque dix-huit ans se réveille un matin, paralysée dans d’effroyables douleurs. Anne s’affole lorsqu’elle s’aperçoit que la marque en forme de lune sur son cou a viré au rouge cramoisi. Kasandra est en train de transmuter ! Quels mystères et dangers se cachent derrière cette transformation ? Elle n’ose en parler à ses amis lorsqu’elle rencontre Léonard Savage, un nouvel élève du lycée, dont la beauté fascinante et inquiétante la trouble au point de lui provoquer des étourdissements. Elle s’imagine, alors, vivant à ses côtés dans une autre réalité, un autre siècle. Entre ses rêves étrangement tangibles et ses nouvelles aptitudes, Kasandra devra affronter ses propres démons pour découvrir sa vraie nature.

Ce que j’en pense:

Lorsque Florence Cabre m’a gentiment proposée de lire son nouveau roman, je me suis jetée sur l’occasion. Il faut dire que le série Iris Chevalier m’avait tellement plu, que je suis allée vers ce nouveau opus les yeux fermés.

Alors que Iris visait un public plus jeune, avec Mordue, Florence Cabre vise un public plus mature, plus adolescent. L’auteure surfe sur la vague des vampires et je me suis rapidement prise au jeu de son intrigue. Il faut dire que tout commence avec le personnage de Kasandra, qui ne sait pas vraiment ce qu’il lui arrive. Le lecteur arrive au moment où tout va basculer pour elle.

L’histoire est passionnante et j’avoue que au départ je me suis dit: « Pfff encore une histoire de vampires… » Mais nooooon! Il n’en est rien, c’est bien plus compliqué que cela. L’intrigue est travaillée et sort de l’ordinaire. Je me suis laissée prendre et surprendre. La tension monte lentement tout au long du roman et c’est un pur délice.

Les personnages sont également bien construits. On ne tombe pas trop dans le pathos de l’adolescente qui se pose trop de questions (merci Florence!). D’ailleurs, l’auteure arrive à impulser une belle évolution à Kasandra et c’est vraiment appréciable.

Comme à chaque fois, l’écriture et le style son accrocheur et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette nouvelle aventure.

Bref:

J’ai adoré! La fin reste ouverte pour un deuxième tome…

Si je devais le noter:

5-plumes

Merci qui?

Un grand merci à Florence Cabre pour avoir renouveler sa confiance en moi.

Publicités
Littérature de Jeunesse·Young Adult

L’Apprenti Epouvanteur

L’Apprenti Epouvanteur de Joseph Delaney, Bayard Jeunesse

Pour résumer:

 » L’Epouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont parvenus sont loin d’être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services. Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu’un le fasse. Il faut que quelqu’un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable.  » Thomas Ward, le septième fils d’un septième fils, devient l’apprenti de l’Epouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire… Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l’horreur commence…

Ce que j’en pense:

J’avais entendu parler de cette série de romans depuis bien longtemps. En amenant mes élèves à la Médiathèque du village, je suis tombée sur la série complète! J’avoue que au départ, je voulais prendre les trois premiers tomes mais ayant eu peur d’être un peu trop gourmande, je me suis contentée de prendre le tome 1.

Et me voilà, de retour chez moi, un thé chaud à la main et un plaid sur les genoux entrain d’entamer ma lecture… (Je vous vois bouillonner, mais qu’a-t-elle pensé de ce livre bon sang!).

Tom est le 7ème fils d’un 7ème fils et peut donc prétendre au poste d’Apprenti Épouvanteur. Alors… Il PEUT y prétendre mais n’en n’a pas vraiment ENVIE. C’est sous l’impulsion de sa mère que Tom va se retrouver à suivre l’Épouvanteur dans ses aventures.

On comprend très vite pourquoi Tom n’était pas vraiment tenté par le poste. Couard et parfois un peu trop naïf, le personnage a tôt fait de se mettre dans de beaux draps. Sa formation s’annonce donc plutôt mouvementée.

C’est donc dans un univers fantastique, rempli de monstres et de sorcières en tout genre que nous découvrons ce personnage attachant. L’intrigue ainsi que les personnalités prennent le temps de s’installer. Il y a quand même beaucoup d’informations et c’est plutôt dense.

L’écriture est simple, agréable et accessible aux plus jeunes.


Bref:

Bien qu’ayant apprécié la lecture du tome 1, j’attends de découvrir les tomes suivants afin de me faire une idée plus claire sur la série.

Si je devais le noter:

4-plumes

Young Adult

Boom de Julien Dufresne- Lamy

9782330096854

Boom de Julien Dufresne- Lamy, Actes Sud Junior

Pour résumer:

Un jeune homme s’adresse à son meilleur ami mort dans un attentat. Un monologue pudique et fort sur la culpabilité du survivant.

Étienne était l’ami fêtard, l’incorrigible. Timothée, le garçon bien éduqué aux drôles de tics – il disait boom tout le temps. Une belle aventure de trois ans jusqu’à ce voyage scolaire à Londres. Jusqu’à ce que Timothée soit fauché par un fou de Dieu sur le pont de Westminster. Depuis la tragédie, Étienne cherche les mots. Ceux du vide, de l’absence. Étienne parle à son ami disparu en ressassant les souvenirs, les éclats de rire.

Ce que j’en pense:

C’est l’histoire d’un deuil. L’histoire d’Etienne et Timothée, deux amis dont l’un meurt injustement. C’est la vie dans toute sa cruauté qui nous saute au visage. C’est l’injustice qui nous révulse. C’est la douleur qui nous tiraille.

Julien Dufresne- Lamy tisse en quelques pages un récit poignant qui nous prend littéralement aux tripes.

Écrit en un souffle, le texte est haletant et tente de mettre des mots sur l’indicible.

C’est poétique et dramatiquement beau.

Bref:

Une vraie claque qui fait ce livre un véritable coup de cœur.

giphy

Si je devais le noter:

5-plumes

Y a pas que moi qui en parle:

Noukette

Jérôme

Young Adult

D.I.M.I.L.Y d’Estelle Maskame

9782266265218ori

Did I Mention I Need You? d’Estelle Maskame, PKJ

Pour résumer:

Cela fait un an qu’Eden n’a pas vu son demi-frère Tyler … son amour secret. Leur histoire était impossible, mais Eden ne peut s’empêcher de se réjouir quand Tyler l’invite pour les vacances à New York.
De toute façon, Eden est heureuse avec Dean, son petit ami, et Tyler est sûrement passé à autre chose, lui aussi…
Pourtant, dans la chaleur étouffante de l’été new-yorkais, il devient vite évident qu’ils s’aiment encore…
Pourront-ils résister à la tentation ?

Ce que j’en pense:

Eden et Tyler se retrouvent après deux ans de séparation. Mais que va t’il se passer?

J’avais adoré le tome 1, mais vraiment adoré! Le deuxième opus est centré sur le couple Eden et Tyler et surtout surtout, sur les états d’âme d’Eden.

Je ne vais pas vous mentir, cette lecture ne m’a pas vraiment emballé. Il n’y a pas beaucoup de rebondissements, c’est un peu mou. Un petit relent de vigueur jaillit vers la fin mais c’est très furtif. L’intrigue ne décolle pas, c’est…désespérant.

Les personnages ne relèvent pas vraiment le niveau… Eden est agaçante, elle devient presque insupportable. Elle se plaint durant tout le roman. Elle geint et geint encore…C’est lassant!

Quant à l’écriture… Le style est assez simple mais comme l’histoire et les personnages ne suivent pas, cela donne un ensemble plutôt moyen.

Bref:

Une déception!

Si je devais le noter:

3-plumes

Le petit plus:

Mon avis sur le tome 1.

Young Adult

13 Reasons Why de Jay Asher

9782226399311-j

13 Reasons Why de Jay Asher, Albin Michel

Pour résumer:

Clay Jensen ne veut pas entendre parler des enregistrements qu’Hannah Baker a laissés. Hannah est morte, ses secrets avec elle.
Pourtant, son nom figure sur ces enregistrements. Il est l’une des raisons, l’une des treize responsables de sa mort. D’abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d’Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

Ce que j’en pense:

Pour le coup, j’ai tout fait à l’envers! J’ai regardé la fameuse série avant de découvrir le roman… Il faut dire que la série est tellement bien et que je suis tellement curieuse que je voulais absolument savoir ce que valait le bouquin.

Le sujet de ce roman est le suicide et le harcèlement scolaire. Lors de ce roman, le lecteur découvre les 13 raisons qui ont poussé Hannah à mettre fin à ses jours. Le récit est très émouvant et cruellement réaliste. Le harcèlement scolaire est un véritable fléau et les rumeurs peuvent blesser de façon irréversible les adolescents. Personne n’a rien vu venir et pourtant, tout le long du récit, on a de cesse de se dire « mais enfin, personne ne réagit? ». La lecture de ce roman a fait grandir chez moi un vent de révolte car il résume assez bien l’état d’esprit de la société actuelle qui consiste à fermer les yeux sur des problèmes qui sont pourtant sous notre regard. Le récit est d’autant plus dramatique que depuis le début de celui- ci, nous savons que la fin sera sans appel… Hannah se suicidera. Et pourtant, je n’ai eu de cesse d’avoir espoir, de penser que quelqu’un allait lui tendre la main, mais rien…

C’est donc un roman coup de poing, qui parle d’un sujet malheureusement un peu trop d’actualité. Seul petit bémol, Clay… J’ai trouvé que le récit se focalisait un peu trop sur ces états d’âme. J’ai trouvé le personnage très pleurnichard et quelque peu antipathique.

L’écriture est agréable mais sans réel plus.

Bref:

Une lecture qui crée une prise de conscience.

Si je devais le noter:

4-plumes

 

Young Adult

Tout foutre en l’air d’Antoine Dole

9782330038915

Tout foutre en l’air d’Antoine Dole, Actes Sud Junior

Pour résumer:

Lorsqu’elle rencontre Olivier sur internet, elle a enfin le sentiment de pouvoir tout partager avec quelqu’un. Ses pensées les plus secrètes, ses peines parfois aussi. Mais bientôt, l’emprise qu’exerce ce garçon plus âgé sur elle grandit. Au point de s’enfuir ensemble, d’être prête à le suivre n’importe où et jusqu’au bout.

Ce que j’en pense:

Ce roman jeunesse très court est vraiment dans l’air du temps. Avec ce récit, Antoine Dole met en avant l’influence et le danger du net sur les adolescents.

Elle est jeune et elle rencontre Olivier dans un recoin d’internet. De longues conversations s’ensuivent et le jeune homme commence lentement à tisser sa toile. Elle l’aime mais le suivra t’elle jusqu’au bout?

Ce texte écrit en un seul souffle, tient véritablement le lecteur en haleine. Au départ, je pensais qu’il s’agissait simplement d’une fuite entre ados mais au fur et à mesure du récit, j’ai senti le danger. Il se rapproche au fur et à mesure, s’insinue dans nos têtes et ce sont les sens en éveil que j’ai poursuivi ma lecture, jusqu’à cette fin…

C’est angoissant, oppressant et terriblement bien écrit. Le texte prend aux tripes, nous questionne et ne nous laisse pas indifférent.

Bref:

Une vraie découverte.

Si je devais le noter:

5-plumes

Y a pas que moi qui en parle:

Noukette

Jérôme

Young Adult

Sauveur et Fils, Saison 4 de Marie- Aude Murail

9782211235600fs

Sauveur et Fils, Saison 4 de Marie- Aude Murail, École des Loisirs

Pour résumer:

Je me garde une marge de surprise dans l’écriture de mes romans. Sauveur laisse ses patients raconter des histoires qui ne sont pas celles que le lecteur attend. Ni moi non plus. En ouvrant la porte de la salle d’attente, je ne savais pas ce que contenait le gros sac en skaï que madame Naciri serre précieusement contre son cœur. Je ne me doutais pas que Jean-Jacques, l’hikikomori de 23 ans, finirait par sortir de sa chambre pour aller dans un café- philo, je ne pensais pas qu’Ella-Elliot, mon apprenti écrivain, mi-fille, mi-garçon, finirait par tant me ressembler. C’est tout le plaisir qu’il y a d’être à l’écoute… de ses personnages. Quant à Sauveur, j’ignorais ce qu’il adviendrait de sa vie privée. J’ai hésité comme lui-même, faisant avec Louise deux pas en avant, un pas en arrière. Peut-on parier sur un nouvel amour et reconstruire une famille après un drame intime ?

Ce que j’en pense:

Et voilà, enfin la suite des aventures de Sauveur! J’attendais avec grande impatience d’avoir entre mes mains cet opus. En effet, Sauveur et toute sa famille sont des personnages si attachants que l’on ne peut qu’être curieux de savoir ce qui va leur arriver.

Dans cette saison, Sauveur et Louise avancent doucement dans leur relation. Le lecteur voit leur amour évoluer gentiment sous l’œil attentif de toute la petite tribu. Ce qui est magique avec Marie- Aude Murail, c’est que son histoire se déroule tout naturellement. Ici, rien d’extravagant, mais juste des vies qui passent sous nos yeux attentifs de lecteur.

J’aime l’évolution subtile des personnages, cette psychologie fine dont seule l’auteure a le secret. Comme dans chaque saison, la panoplie des protagonistes s’épaissit. Au- delà du personnage de Sauveur, c’est toute sa tribu qui me fascine. Chaque personnage a son caractère, chacun a sa propre psychologie. Marie- Aude Murail a vraiment le don de donner vie à ses personnages, leur donnant une dimension réaliste.

Encore une fois, l’auteure fait mouche avec son histoire et sa galerie de personnages. Son style simple et agréable fait de Sauveur et Fils un vrai bon moment de lecture.

Je vois toujours arriver la fin du roman avec appréhension… Pour cette saison, j’ai été déstabilisée, y aura t’il une suite? La rumeur parle d’une saison 5.

Bref:

Toujours aussi bien!

Si je devais le noter:

5-plumes

Y a pas que moi qui en parle:

Noukette

Moka

Canel

Les chroniques des saisons précédentes:

Saison 1

Saisons 2 et 3