essai·Roman·Service Presse

Re- marque moi

Re- marque moi de Claire De Beir, L’Harmattan, 92 pages

Blanche, égérie Chanel en pleine déroute existentielle, regarde avec application les vitrines peuplées d’objets insolites que met en scène une vaste exposition sur l’histoire du design. Dans la foule des visiteurs, un homme l’observe. Puis l’aborde. Blanche, allégorie d’un monde marchand qui vacille, a tant à dire. Ce récit est un chemin dans une vie qui se transforme. Un exercice académique inédit qui s’affranchit des frontières entre l’essai et la fiction pour rendre compte d’un travail de recherche cherchant à interroger pour mieux les dépasser les tensions entre design et marketing. Des milieux se toisent et se confrontent. L’ironie n’est jamais loin. Une forme narrative s’invente au fur et à mesure de l’enquête de terrain.

Je tiens avant toute chose à remercier les Éditions L’Harmattan pour cet envoi.

Éditions L'Harmattan

Re-marque moi est un livre atypique qui se situe entre roman et essai. Nous y découvrons Blanche qui avec des connaissances réfléchissent autour de la dimension de design, marketing et communication.

Je dois dire que j’ai été très surprise tout au long de ma lecture. Dans un premier temps, je tiens à préciser que je ne suis pas une spécialiste en marketing, communication ou design. C’est peut être pour cela que j’ai eu un peu de mal à comprendre le dernier chapitre. En effet, il est selon moi trop pointu pour certains lecteurs. En revanche, les autres parties m’ont beaucoup plu. J’ai trouvé très habile votre façon d’amener une réflexion en mettant en scène des personnages. Je lis beaucoup de livres mais c’est la première fois que je lis un livre comme celui-ci. À travers l’histoire de Blanche et des autres personnages, à travers leurs dialogues, l’autrice invite à une véritable réflexion. J’ai aimé cette incursion dans les coulisses des marques. Le récit est habilement construit et m’a vraiment interrogé en tant que consommatrice. J’ai aimé me sentir interpellée.

L’ écriture est également très agréable et on sent que Claire De Beir maîtrise son sujet. J’ai passé un agréable moment avec ce livre.

Si je devais résumer ma pensée:
Les derniers chapitres sont un peu trop techniques à mon goût de lectrice lambda mais permettent d’étayer le propos.
L’histoire est originale et permet une véritable réflexion.
Le tout est amené de façon intelligente.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s