bd·Mercredi BD

Le Premier Homme

Le Premier Homme de Jacques Fernandez, Gallimard

Pour résumer:

« En somme, je vais parler de ceux que j’aimais », écrit Albert Camus dans une note pour l’œuvre à laquelle il travaillait au moment de sa mort. Il y avait jeté les bases de ce que serait son récit de l’enfance : une odyssée temporelle et émotionnelle à travers ses souvenirs, un récit qui, sous couvert de fiction, revêt un caractère autobiographique exceptionnel. À la recherche de ses origines, il y évoque avec une singulière tendresse son univers familial, le rôle des femmes, celui de l’école, la découverte du monde extérieur… En filigrane, on découvre les racines de ce qui fera la personnalité de Camus, sa sensibilité, la genèse de sa pensée, les raisons de son engagement.

Ce que j’en pense:

Cette BD est tiré d’un roman autobiographique éponyme d’Albert Camus que j’avoue n’avoir jamais lu. Globalement, je n’ai pas lu grand chose de Camus (shame on me) donc je ne suis pas vraiment étonnée d’être passée à côté de cette oeuvre. Néanmoins, je suis restée curieuse suite à la lecture d’une chronique sur l’adaptation en BD.

Avec ce roman graphique, le lecteur découvre les racines d’Albert Camus. Ce dernier est en pleine quête d’identité. On y découvre des pans entiers de son enfance. Le récit est poignant. Si vous passez régulièrement sur le blog, vous connaissez mon amour pour les secrets de famille. Alors forcément, avec cette recherche éperdue de réponses qui ne viennent pas, j’aurai pu être comblée. Les récits se mêlent tout au long de la lecture. Le passé et le présent se mélangent et j’avoue avoir un peu perdu le fil par moment.

Malgré le sujet, je n’ai pas vraiment accroché et je suis restée hermétique face à cette quête. J’ai trouvé le personnage principal peu attachant, dur et insensible. Je comprends la dureté des personnages face aux difficultés qu’ils traversent mis cela ne suffit pas (que voulez vous, je suis difficile).

De plus, l’esthétique me rebute. Je n’ai pas aimé les traits du visage que j’ai là aussi trouvé durs et incisifs. Les couleurs sont trop tranchés à mon goût…

Bref:

Je ne suis pas du tout conquise.

Si je devais le noter:

Un petit aperçu:

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Y a pas que moi qui en parle:

Saxaoul

Cette semaine chez Stephie.

Avis à la population de la BD de la semaine! Très souvent, je note les titres des BD qui me plaisent lorsque je passe sur vos blogs lors de ce rendez- vous hebdomadaire. Malheureusement, j’oublie très souvent sur quel blog j’ai trouvé cette BD. Du coup, si vous avez déjà rédigé une chronique sur le livre que je vous présente, n’hésitez pas à partager votre lien que je ferai remonter dans mon article. Merci d’avance!

Publicités

18 commentaires sur “Le Premier Homme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s