En attendant Bojangles d’Ingrid Chabbert et Carole Maurel

bojangles-couv-petit

En attendant Bojangles d’Ingrid Chabbert et Carole Maurel, Steinkis

Pour résumer:

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone.

Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant.

C’est elle qui a adopté Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.

Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom…

Ce que j’en pense:

Je ne vais pas vous faire mariner plus longtemps, cette BD est un véritable coup de cœur pour moi. Le scénario est une adaptation du roman éponyme d’Olivier Bourdeaut et c’est un véritable bijou. Découvrir ce couple amoureux, virevoltant de vie et de joie sous les yeux de leurs fils pour finalement, s’apercevoir que tout va s’étioler inéluctablement m’a profondément ému. En effet, la mère, si belle, si lumineuse, s’avère avoir des problèmes sévères. Ces problèmes vont prendre une grande ampleur mais le père et le fils ne désespèrent pas de rendre la femme de leur vie heureuse à tout prix.

C’est tout simplement sublime. L’histoire est émouvante et m’a prise aux tripes.

Les personnages sont attachants, remplis d’humanité, de beauté mais également de noirceur. Je pense que ce qui rend si beau ce récit, c’est la véracité qui transparaît par ces personnages si humainement fragiles.

Pour couronner le tout, les illustrations sont magiques. C’est juste… beau! J’adore le style du dessin et l’ambiance donnée par le choix des couleurs. C’est un véritable régal pour les yeux.

Bref:

Un énorme coup de cœur et une lecture que je partage avec Maël Lasardine.

giphy
Si je devais le noter:

5-plumes
Un petit aperçu:

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Y a pas que moi qui en parle:

Noukette

Mo’

bd_de_la_semaine_big_red

Cette semaine chez Stephie.

Publicités

29 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s