Damnés de Chuck Palahniuk

41gwjvbazpl-_sx210_

Damnés de Chuck Palahniuk, Points

Pour résumer:

Madison, 13 ans, est la fille d’une star du cinéma et d’un producteur milliardaire. Élevée dans la religion du fun et de la culture pop, elle passe un Noël ennuyeux seule dans son pensionnat en Suisse, tandis que ses parents se consacrent à leurs projets professionnels et à l’adoption d’orphelins du tiers-monde. Mais un événement inattendu va venir illuminer ses vacances : sa mort subite. Débarquée en enfer, elle y fait la connaissance d’une bande de jeunes marginaux, une jolie fille, un sportif, un geek et un rocker, soit la version Six Feet Under de Breakfast Club. Alors qu’elle se lance dans l’exploration de ce nouvel environnement, qui lui réserve de multiples surprises, Madison se remémore sa courte existence pour essayer de comprendre ce qui a bien pu la mener à la damnation. Pour découvrir, aussi, les raisons de sa mort.

Ce que j’en pense:

Je ne me rappelle plus pourquoi j’avais noté ce roman mais lorsque j’ai trouvé le livre à ma médiathèque, je m’en suis emparée curieuse. J’ai relu le synopsis et je me suis dit « Ouais pourquoi pas? ».

Mais quelle erreur ai je faite? J’ai souffert pendant plusieurs centaines de pages… L’histoire est barbante et sans rebondissement. Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de descriptions qui sont pour la plupart écœurantes. Bref, il n’y a pas de réelle histoire, j’ai trouvé tout cela trop monotone. Néanmoins, quelques retours dans le passé de Madison sont intéressants mais sans plus.

Les personnages sont caricaturaux au possible. Il y a la bimbo écervelée, le joueur de foot populaire, le geek… Madison, le personnage principal est la fille de parents richissimes à l’éducation quelque peu discutable. Il y avait quelque chose à faire avec ce personnage mais j’ai eu la sensation que ce n’était pas forcément abouti.

L’univers de l’auteur est très spécial. C’est très quitsh et scato. Pour vous dire la vérité, certains passages m’ont donné la nausée. D’ailleurs, c’est au bout d’un énième hauts le cœur que j’ai pris la décision d’arrêter là ma lecture. C’est vraiment très spécial et il vaut mieux avoir l’estomac bien accroché. C’est dommage car l’écriture en elle même est sympa et agréable. Je n’ai pas adhéré à l’esprit global du roman et à l’atmosphère générale.

Bref:

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRGGGGGG

Si je devais le noter:

giphy1

Y a pas que moi qui en parle:

Mes Nouvelles Lectures

Culturez- vous

Publicités

A propos Amandine Au Fil des Plumes

Blogueuse, instit, grande fan de livres, je vous fais partager mes humeurs sur mon blog: https://aufildesplumesblog.wordpress.com
Cet article, publié dans Roman, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s