bd·Mercredi BD·Service Presse

Recherche Famille Désespérément

Recherche famille Désespérement de Dan Goldman et George Schall, Les Humanoïdes Associés

Pour résumer:

L’exubérante Malka, mouton noir de sa famille, découvre que ses oncles, tantes et cousins entreprennent enfin le voyage en Pologne dont ils parlent depuis des décennies. Ils comptent retracer la jeunesse de leur grand-père, survivant de la Shoah, mais n’ont pas invité Malka, qu’ils voient comme un échec ambulant. C’est sans compter sur la détermination de la jeune femme, qui s’invite malgré tout. Outre cette quête de racines, le voyage fera aussi ressortir des tensions familiales plus ou moins enfouies… Ce retour sur le « Vieux Continent » sera-t-il l’occasion de resserrer les liens qui les unissent ?

Ce que j’en pense:

Bienvenue dans la famille Bloom! Cette famille d’origine polonaise décide de partir découvrir ses origines.  Malka qui est en charge des archives familiales mais dont la vie est un véritable échec n’est pas invitée… Mais, suite à une discussion animée entre les membres de la famille et voyant un échec se profilait à l’horizon (ils partent en Pologne retrouver le moulin familial), ils se résignent à l’appeler.

Et voilà la famille sur les chemins de leurs ancêtres. Le lecteur y découvre un pays mais aussi l’histoire de la Shoah. Moment clé, la visite du camp de concentration Auschwitz Birkenau, particulièrement fort en émotions. J’ai aussi découvert que malgré les années, le nazisme et la haine des juifs restent parfois ancrés dans ce pays. Cette famille américaine va donc se retrouver dans les pas de leurs aïeux, mais aussi dans ceux de tout un peuple. Ils vont se cogner à la dure réalité et parfois à la haine qui perdure. Mais au-delà de cette « aventure familiale », ce sont leurs liens qui vont être mis à rude épreuve.  La façon dont interagissent les personnages est très intéressante. Chacun a finalement sa place, sa personnalité et chacun va se voir changé par ce voyage. Malka, va, quant à elle, connaître une belle évolution et véritablement faire changer d’opinion sa famille à son sujet.

Esthétiquement parlant, j’avoue que ce n’est pas le style que je préfère. Les décors ne sont pas assez précis à mon goût et les visages sont parfois un peu figés. Un manque de détails qui dessert le trait fin de George Schall. Je n’ai pas non plus adhéré au choix des couleurs que j’ai trouvé un peu fades.

Pour conclure, Recherche Famille Désespérément est une magnifique quête d’identité qui m’aura déçue d’un point de vue esthétique. 

Un petit aperçu:

https://www.humano.com/digital/play/2526

Merci aux Humanoïdes Associés pour cette lecture.

bd_de_la_semaine_big_red

Cette semaine chez Stéphie.

Ma chronique en vidéo: