bd·Mercredi BD

Olympe de Gouges de Catel et Bocquet

couv_158756

Olympe de Gouges de Catel et Bocquet, Casterman

Pour résumer:

De Montauban en 1748 à l’échafaud parisien en 1793, quarante cinq ans d’une vie féminine hors-normes, et l’invention d’une idée neuve en Europe : la lutte pour les droits des femmes. Née dans une famille bourgeoise de province, sans doute fille adultérine d’un dramaturge à particule, Marie Gouze dit Olympe de Gouges a traversé la seconde moitié du XVIIIe siècle comme peu de femmes l’ont fait. Femme de lettres et polémiste engagée, elle se distingue par son indépendance d’esprit et l’originalité parfois radicale de ses vues, s’engageant pour l’abolition de l’esclavage et surtout pour les droits civils et politiques des femmes. Opposée aux Robespierristes et aux ultras de la Révolution, elle est guillotinée pendant la Terreur.

Ce que j’en pense:

Catel et Bocquet sont de vrais spécialistes des biographies de grandes femmes de notre Histoire. Avec ce roman graphique d’une épaisseur de 300 pages, ils nous livrent avec brio le destin d’Olympe de Gouges.

J’avoue, je ne connaissais pas du tout ce personnage historique et j’ai adoré découvrir sa vie sous la Révolution Française. J’ai découvert une femme majeure! Olympe a eu une vie incroyable!

Le roman graphique est tellement riche, c’était un vrai morceau de bravoure de s’attaquer à une telle vie et les 300 pages ne sont pas de trop pour dépeindre tout ce que cette femme a vécu. De la naissance modeste, à l’adolescence pauvre en passant par sa passion pour le théâtre et sa libre façon de penser, Olympe de Gouges est un personnage digne d’être retenu. Cette BD est une vraie mine d’informations.

L’esthétique me plaît toujours autant et reste fidèle aux précédents opus des auteurs comme avec Joséphine Baker par exemple. Tout est entièrement en noir et blanc avec pleins de petits détails dans les tenues et les décors. On sent que tout est très documenté.

Bref:

Un petit bijou dont je vous conseille la lecture.

Si je devais le noter:

5-plumes

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

bd_de_la_semaine_big_red

Cette semaine chez Moka.

bd

Josephine Baker de Catel et Bocquet

9782203088405

Joséphine Baker de Catel et Bocquet, Casterman

Pour résumer:

Entre glamour et humanisme, la vie tumultueuse de la première star mondiale noire.

Joséphie Baker a 20 ans quand elle débarque à Paris en 1925. En une seule nuit, la petite danseuse américaine devient l’idole des Années Folles, fascinant Picasso, Cocteau, Le Corbusier ou Simenon. Dans le parfum de liberté des années 1930, Joséphine s’impose comme la première star noire à l’échelle mondiale, de Buenos Aires à Vienne, d’Alexandrie à Londres.

Après la guerre et son engagement dans le camp de la résistance française, Joséphine décide de se vouer à la lutte contre la ségrégation raciale. La preuve par l’exemple : au cours des années 1950, dans son château des Milandes, elle adopte douze orphelins d’origines différentes, la tribu arc-en-ciel.

Elle chantera l’amour et la liberté jusqu’à son dernier souffle.

Ce que j’en pense:

Ce biopic sur la vie de Joséphine Baker est juste fantastique! La vie de cette femme d’exception a été fort remplie! Je connaissais Joséphine Baker de nom mais j’ai découvert avec cette BD, une femme culottée, engagée, déterminée et pleine de talent. J’ai véritablement découvert cette artiste.

La BD est construite autour des événements marquants et on y croise pleins d’artistes.

Ce n’est pas mon premier essai avec cette collaboration, et c’est avec plaisir que je retrouve Catel et Bocquet. L’esthétique est toujours aussi belle. Je crois que je deviens même accro au noir et blanc. Les lignes sont courbes et voluptueuses comme l’héroïne. Il y a pleins de petits détails. C’est beau et sublime. La collaboration fonctionne toujours aussi bien. J’ai fermé le livre avec regret.

Bref:

Un gros coup de cœur.

Si je devais le noter:

5-plumes

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.