Roman·Service Presse·Young Adult

La Falaise

La Falaise de Ghislaine Roman, Le Muscadier, 132 pages

« Je vois exactement la scène au ralenti.
Mon père ouvre son journal et change de tête.
Ma mère écarquille les yeux, façon de lui demander ce qui se passe.
Mon père froisse les feuilles,
les laisse tomber sur le carrelage et dit : “Ben zut alors !”
À ce moment-là, je ne me doute de rien. »

Charlotte, quinze ans, apprend que sa mère a été abusée quand elle était enfant. Au moment où son amour pour Pablo éveille son désir, elle va devoir faire face à la vague qui balaie sa famille. Elle découvrira l’abjection dont les adultes sont capables : certains savaient et n’ont rien dit. Entre rage et tendresse, Charlotte va devoir trouver son chemin.

Avant tout, je voulais remercier les Editions Le Muscadier pour leur confiance.

Le Muscadier

La Falaise fait parti de la collection Rester Vivant, qui est une collection que j’affectionne particulièrement.

Avec ce petit roman young adult, nous découvrons le personnage de Charlotte qui, alors qu’elle découvre sa sexualité, apprend que sa mère a été abusée lorsqu’elle était enfant. Cette nouvelle va faire un effet boum et bouleverser toute la petite famille. 

L’histoire est véritablement poignante. Dès le début de ma lecture, je me suis sentie comme percutée moi- même par l’histoire de cette famille. Le récit est narrée du point de vue de Charlotte, ce qui donne un éclairage particulier à l’ensemble. En effet, nous n’avons en aucun cas le point de vue de la victime mais celui de sa fille. De part ce parti pris, le texte acquiert une certaine originalité. De plus, Charlotte ayant 15 ans, l’histoire de sa mère fait écho en elle. Cette dernière fait d’ailleurs preuve de beaucoup d’empathie, mais n’hésite pas également à provoquer sa mère pour que cette dernière porte plainte contre son agresseur. 

La mère de Charlotte a du mal avec son statut de victime. Et malgré les blessures, elle a réussi à se reconstruire plus ou moins. Néanmoins, ce roman nous présente également des personnages profondément meurtris, des personnages qui à bout de souffle, ont envie d’en finir avec la vie.

Et puis, il y a l’opinion des gens. Ceux qui vous jugent, ceux qui vous dévisagent…Et les médias, qui étalent votre vie privée aux yeux de tous…

Et puis ce décor, cette falaise qui surplombe tout et au fil du récit s’effrite jusqu’à s’effondrer. Le décor évolue au fil de l’histoire, au fil des émotions. 

À ce titre, La Falaise s’avère un roman complet, qui balaie de nombreux aspects des abus sexuels. De plus, Ghislaine Roman a un style simple et décrit avec beaucoup de pudeur la situation que vivent les personnages. Le ton employé est juste. Il y a beaucoup de respect dans ce roman. Je suis passée par une palette d’émotions très forte. L’histoire m’a prise aux tripes et j’ai dévoré ce livre en quelques heures.

La Falaise a donc su m’émouvoir. Avec son écriture simple et pudique, Ghislaine Roman nous a décrit une situation terrible avec beaucoup de justesse.

 

 

Un commentaire sur “La Falaise

  1. Je ne connaissais pas ce livre mais le thème semble être abordé de manière très intéressante… Que ressent l’enfant lorsqu’il apprend que sa mère a été abusée? Et pire, que certains savaient et se sont tus?!
    Je le note, ce roman a vraiment l’air super intéressant!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s