Roman·Service Presse·Young Adult

Rumeurs, tu meurs!

Rumeurs, tu meurs! de Frank Andriat, Mijade

Pour résumer:

Un baiser et tout s’emballe. Alice devient la cible de Lena… qui était sa meilleure amie. Les moqueries‚ les mensonges‚ les insultes pleuvent sur son téléphone.
Elle ne peut rien contre la haine qui répand ses métastases sur les réseaux sociaux‚ partout dans sa vie. Tous ces inconnus semblent si bien la connaître et clament au monde combien elle est nulle.
Elle ne contrôle plus sa vie. Quelle est l’issue? Mourir? Tuer?
Un récit important‚ écrit à la demande des élèves rencontrés dans les classes‚ pour ouvrir le débat dans les écoles‚ mettre des mots sur les dérives des réseaux sociaux‚ les souffrances que traversent des ados devenus des cibles.

Ce que j’en pense:

Rumeurs, tu meurs ! est un livre qui s’ancre vraiment dans l’air du temps. À travers l’histoire d’Alice, nous découvrons les effets néfastes des rumeurs mais également des réseaux sociaux. Cette histoire pourrait arriver à n’importe qui. Un bruit commence à courir, c’est faux mais vous avez beau vous en défendre que ce bruit devient vrombissement pour devenir assourdissant et finalement vous envelopper complètement quitte à vous digérez. Ce roman qui se lit d’une traite, met le doigt sur un problème qui malheureusement avec les réseaux sociaux prend une toute autre dimension.

L’intrigue tourne autour de Alice, une jeune fille lambda qui alors qu’elle aidait le petit copain de sa meilleure amie se retrouve à l’embrasser. Rongée par la culpabilité, elle décide d’en parler à Lena mais le garçon est passé avant et sa version n’est pas tout à fait la même. Lena a tôt fait de faire des raccourcis et en un coup de clavier tactile, elle bâtit la pire des rumeurs sur le dos de son ancienne amie. Alice fait face mais très vite, la rumeur enfle. Les réseaux sociaux font leur travail sournois. Le mur de Alice se couvre d’insultes, son téléphone ne cesse de sonner et elle sombre peu à peu.

Autant vous dire que cette histoire m’a profondément touchée. Comment ne pas être émue face à Alice qui perd pied alors qu’elle essaie de garder la tête haute. La tension monte au fur et à mesure que la rumeur enfle. Certains personnages deviennent de vraies têtes à claques. Et plus on avance dans la lecture et pire c’est.

L’auteur a donc su construire une intrigue forte en mettant le doigt sur un vrai problème de société. Mais il va au-delà de cela en exposant également les « bons réflexes » à avoir en cas de harcèlement. Il essaie de mettre en avant la lueur d’espoir au bout du tunnel. C’est donc un roman fort que nous livre Frank Andriat. Grâce à ces personnages forts et à son écriture simple mais efficace, cet auteur trouve les mots pour toucher le plus grand nombre de lecteur. Selon moi, ce roman est à mettre entre toutes les mains car il délivre un constat alarmant mais également un message fort.

5-plumes

Merci aux éditions Mijade pour leur confiance!

Mijade

Ma chronique en vidéo:

3 commentaires sur “Rumeurs, tu meurs!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s