essai·Service Presse

Comme un roman

Résumé:

Enseignant, auteur, père et lecteur, Daniel Pennac livre ici ses réflexions et ses observations sur la lecture et sur la place des livres dans notre vie. Une œuvre majeure publiée chez D’eux dans une édition anniversaire, avec les illustrations de Quentin Blake.

Ce que j’en pense:

Personnellement, j’aime beaucoup Daniel Pennac. Ses livres font pour moi partie des grands classiques. Je n’avais pourtant jamais lu Comme un roman. C’est donc avec grand plaisir que je me suis plongée dans cette réédition chez D’eux.

Comme un roman est une réflexion sur la lecture, et sur la place des livres dans notre vie. Il nous questionne sur notre rapport avec l’objet livre en tant que tel mais également sur notre approche de l’activité de lecture. Étant moi- même enseignante, j’avoue avoir apprécié me plonger dans ce livre qui finalement nous montre que nous ne sommes pas tous égaux face à cela. Beaucoup de choses dépendent de la façon d’amener la lecture. Pour ma part, adorant lire, j’essaie de transmettre ma passion à mes élèves et de leur donner le goût de lire. Ce n’est pas toujours simple il faut l’avouer.

Ce que j’ai aimé également avec Comme un roman c’est que le livre nous questionne sur notre position de lecteur. Quel est notre rapport avec les livres ? Moi, par exemple, je suis incapable de lire plusieurs livres à la fois. Je culpabilise également à l’idée de ne pas finir un livre que je n’apprécie pas… On peut alors se poser la question de plaisir dans ce cas là car parfois c’est véritablement de la torture.

Finalement, le livre se clôt avec les 10 droits du lecteur qui j’avoue m’aide à déculpabiliser pas mal.

Bref, Daniel Pennac nous livre encore une fois son regard sur la société et c’est parfaitement délicieux. Comble de cette nouvelle édition, le texte est agrémenté d’illustrations de Quentin Blake, connu pour avoir illustré les romans de Roald Dahl. Au plaisir de la lecture se rajoute donc un plaisir visuel.

5-plumes

Ma chronique en vidéo:

3 commentaires sur “Comme un roman

  1. J’adore Daniel Pennac depuis ces débuts. Je l’ai vu dans son spectacle Le journal d’un corps et je crois avoir presque tout lu de lui, sauf Comme un roman. J’ai d’ailleurs la version illustrée du journal d’un corps.
    Son écriture est comme lui, pétillante, douce, drôle, humaniste !
    Un de mes auteurs favoris ! Merci d’en parler et de grossir ma PAL.
    Bonne journée Amandine,
    Régis

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s