bd·Mercredi BD

Le Detection Club

Le Detection Club de Jean Harambat, Dargaud

Pour résumer:

Une île en Cornouailles, années 1930. Le milliardaire Roderick Ghyll invite les membres du Detection Club, qui réunit les grands auteurs britanniques de l’âge d’or du roman à énigme dont les célèbres Agatha Christie et G.K. Chesterton, à se rendre dans sa vaste demeure, la villa Briarcliff. Ils sont conviés à assister à la démonstration d’un automate, qui, une fois intégrées les données d’un problème policier, résout le crime en livrant le nom du coupable. Mais Ghyll est assassiné…

Ce que j’en pense:

Regroupez 7 célèbres écrivains de romans policiers. Amenez les sur l’île des Cornouailles. Ajoutez un riche homme exubérant. Saupoudrez d’un suicide qui s’avère être un meurtre et vous aurez les ingrédients de cette BD prenante.

L’intrigue se déroule comme un roman policier. L’enquête se déroule dans un seul lieu et chaque personnage est suspecté à un moment donné. Il y a des rebondissements et bien évidemment, la fin est surprenante. Vous l’aurez compris, avec cette BD, le lecteur renoue avec les bases du genre policier. Néanmoins, Jean Harambat y rajoute une touche d’originalité en l’adaptant au format BD.

S’appuyant sur des personnages forts et emblématiques, il a tôt fait de capter la curiosité du lecteur. Le personnage principal est Agatha Christie, la reine du suspense. Jean Harambat a beaucoup travaillé sur ce personnage qui est quasiment omniprésent. 

L’ensemble est servi par une esthétique simple presque un peu naïve. Je pense que j’aurai aimé plus de réalisme avec un tel récit. Néanmoins, la formule fonctionne.

Bref:

Une BD dont je ne pense pas garder un souvenir marquant.

Si je devais le noter:

3-plumes

Un petit aperçu:

bd_de_la_semaine_big_red

Cette semaine chez Noukette.

23 commentaires sur “Le Detection Club

  1. Je vais essayer de lire cet album via le service e-livre de la sncf (gratuit en ce moment), il faut juste que je trouve un peu de temps (pas trop l’habitude de lire en numérique quand même !)

    Aimé par 1 personne

  2. Je l’avais feuilletée lors de l’achat à la médiathèque, mais à force d’en lire autant de bien, je regrette de ne pas l’avoir lue en entier (en même temps si je lisais tout ce qui passe dans mes mains !) donc, à l’occasion, j’y retournerais 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s