Policier/ Thriller·Prix des Lectrices Elle 2020·Service Presse

La fille sans peau

La fille sans peau de Mads Peder Nordbo, Actes Sud

Pour résumer:

Nuuk, Groenland, 2014. Une découverte sensationnelle fait frémir la petite communauté : le corps d’un Viking est extrait de la glace, en parfait état de conservation. Mais le lendemain, le cadavre a disparu et on retrouve l’agent de police qui montait la garde nu et éviscéré comme un phoque. L’épouvantable procédé résonne funestement avec des affaires de meurtres non élucidées datant de plus de quarante ans.

Le journaliste danois Matthew Cave s’immerge dans ces cold cases, révélant le destin terrible de tant de fillettes de la communauté. Mais sa quête menace clairement les intérêts malsains de certaines personnalités importantes de l’île, et il comprend assez vite que sa curiosité risque de s’avérer fatale. Étrangement, la seule à qui il ose faire confiance est une jeune chasseuse de phoques groenlandaise récemment libérée de prison.

Ce que j’en pense:

Enfin un policier digne de ce nom dans cette sélection ! Grande fan de policier et de thriller, j’avoue avoir été très majoritairement déçue par les policiers proposés par la sélection. En effet, ce roman rassemble, selon moi, tous les ingrédients d’un bon thriller. Il faut dire que les écrivains nordiques ont le vent en poupe en ce qui concerne le genre et on comprend très vite pourquoi en ouvrant ce livre.

D’abord, il y a l’ambiance générale du roman. L’intrigue se déroule au Groenland, l’atmosphère est glaciale. Les paysages sont blancs de neige. La froideur environnante confère à l’ensemble du récit une ambiance toute particulière. Ce froid nous enveloppe et nous prend au piège. Le suspens gagne en intensité au fil de la lecture et la tension monte. Le mystère semble s’épaissir pour finalement déboucher sur un final qui m’a vraiment surprise. Le rythme est haletant et alterne les aller retour dans le temps. Nous partageant entre deux personnages emblématiques du roman.

Matthew incarne un journaliste qui enquête sur de mystérieux meurtres. Son récit est le plus récent. Il fait preuve de beaucoup de courage. Le personnage est bien construit. Il cache des fêlures et son passé et sa personnalité sont très réalistes. Jakob incarne un flic du passé qui enquêtait sur des viols d’enfants. Son personnage est beaucoup moins détaillé que celui de Matthew mais je l’ai trouvé vraiment intéressant et très en relief.

Au milieu de ces deux personnages masculins, se trouve un personnage féminin que j’ai adoré : Tupaarnaq. Cette jeune fille qui sort de prison est juste fascinante. Lorsqu’elle rentre dans une pièce, elle attire l’attention. Son physique atypique et son caractère revêche mais généreux m’a fait penser au personnage de Lisbeth Salander de Millénium.

Quant au style de l’auteur, je l’ai adoré. Le ton est juste, les mots sont simples. L’ensemble est sobre mais percutant et c’est un véritable plaisir de lecture.

Bref:

Un policier comme je les aime.

Si je devais le noter:

5-plumes

gpl_1098x768

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s