bd

La Princesse de Clèves

La Princesse de Clèves, Madame de La Fayette, Bouilhac et Catel, Dargaud

Pour résumer:

Écrit en 1678 par Madame de La Fayette, « La Princesse de Clèves » est un roman fondateur. La jeune Mademoiselle de Chartres y fait ses premiers pas dans la cour du roi de France, Henri II. Entre cabales, médisances et galanteries, elle rencontre l’amour dans un univers pétri de conventions. En retournant à son avantage les idéaux féminins stéréotypés de l’époque (la solitude, le silence, le secret, la retenue, la décence et la discrétion), la princesse expose une forme de féminisme inédit, basé sur l’estime de soi où la raison triomphe de la passion.

Ce que j’en pense:

Je ne connais pas le classique de La princesse de Clèves mais j’ai lu tellement d’avis élogieux sur ce roman graphique que forcément, j’ai cédé à la tentation.

Le scénario est calqué sur le roman de Madame de La Fayette. Il met en scène le Princesse de Clèves qui lutte contre ses pulsions pour Nemours un gentilhomme un brin tombeur. Cet amour impossible est au centre de tout le roman graphique et c’est cette intrigue amoureuse qui rythme toute la lecture. 

Les personnages sont juste fantastiques. J’ai adoré la Princesse de Clèves qui est magnifique et fait preuve de droiture dans son attitude. J’ai aimé cette fidélité, cette détermination dans sa décision. Elle ne cède pas à la tentation et se montre sous ses airs fragiles d’une implacable détermination.

Nemours quant à lui est un personnage intéressant. Au départ, il pensait jouer avec la Princesse de Clèves mais il se fait prendre à son propre piège en tombant éperdument amoureux d’elle. Il n’aura de cesse d’insister et de l’attendre. Un vain espoir qui se terminera en tragédie.

L’esthétique est fidèle à Catel que j’apprécie beaucoup. Les traits sont en rondeurs. On sent que le travail de documentation en amont a été conséquent.Il y a une multitude de détails dans les tenues et les décors ce qui contribue à nous plonger de plein pied dans l’atmosphère du roman graphique.

Bref:

Un vrai plaisir de lecture.

Si je devais le noter:

5-plumes

Un petit aperçu:

2 commentaires sur “La Princesse de Clèves

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s