Policier/ Thriller·Prix des Lectrices Elle 2020·Roman·Service Presse

Notre part de cruauté

Notre part de cruauté d’Araminta Hall, Editions Préludes

Pour résumer:

Leur histoire d’amour est terminée.
Le jeu ne fait que commencer.

Traumatisé par une enfance difficile, Mike Hayes menait une existence paisible, bien que solitaire, jusqu’au jour où il a fait la connaissance de Verity Metcalf. Verity lui a tout appris de l’amour et, en échange, Mike a consacré sa vie à la rendre heureuse. Il lui a trouvé sa maison, son travail, et il s’est sculpté le physique que Verity considère comme idéal. Il sait qu’ensemble ils connaîtront le bonheur.

Peu importe si elle ne répond pas à ses e-mails ou à ses appels.

Peu importe qu’elle soit mariée à Angus.

Cela fait partie du jeu secret auquel ils avaient l’habitude de jouer.

Ce que j’en pense:

Tout commence avec une histoire d’amour passionnelle. V et M s’aiment comme personne. Ils s’aiment comme des déments. Leur Jeu dangereux les lie plus que jamais. Alors, lorsque V plaque Mike, c’est la claque et puis, il comprend enfin, ce n’est que le Jeu qui continue…

Araminta Hall nous livre avec ce roman un récit glaçant. Lire les premières lignes, c’est tomber dans un piège dont on ne pourra sortir qu’aux derniers mots. L’intrigue est véritablement prenante. Au fil des pages, le lecteur suit Mike. Il pénètre dans son esprit. Au départ, tout semble ordinaire. Le personnage principal vit sa vie tranquillement et puis, un ou deux détails viennent faire tiquer. Et puis, c’est un geste, une parole qui font lever les sourcils. Enfin, ces détails deviennent légion éveillant définitivement la curiosité du lecteur, l’interpellant. Le piège avec ce roman c’est que comme il nous fait pénétrer dans la tête de Mike, nous n’avons que son point de vue. Alors, dans ces cas là, comment démêler le vrai du faux ? Le lecteur aura tôt fait de se faire une opinion, trop de choses suspectes concernent M. Et puis, on doute à nouveau, n’est-il pas innocent ? N’est-il pas manipulé ? Les questions se bousculent.

Vous l’aurez compris, Araminta Hall joue avec son lecteur comme un chat avec une pelote de laine. Nous oscillons de droite à gauche, sans vraiment savoir où l’on va, sans être maître de notre destin. Impuissant, nous essayons de comprendre, de percer à jour Mike. Mais la pelote de laine que nous sommes reste une victime inerte. L’auteure a l’art de nous happer complètement. Son livre nous dévore, nous ronge de l’intérieur. Notre seul salut ? Le terminer, savoir et comprendre. Ce page turner au suspens haletant donne donc toutes ses lettres de noblesse au thriller psychologique. L’écriture est claire, incisive. Le style est imparable. Lire ce roman, c’est plonger dans les nimbes et en ressortir changé.

Bref:

Un incontestable coup de cœur.

giphy

Si je devais le noter:

5-plumes

gpl_1098x768

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s