Policier/ Thriller·Prix des Lectrices Elle 2020

Mon Territoire

Mon Territoire de Tess Sharpe, Sonatine Editions

Pour résumer:

À 8 ans, Harley McKenna a assisté à la mort violente de sa mère. Au même âge, elle a vu son père, Duke, tuer un homme. Rien de très étonnant de la part de ce baron de la drogue, connu dans tout le nord de la Californie pour sa brutalité, qui élève sa fille pour qu’elle lui succède. Mais le jour où Harley est en passe de reprendre les rênes de l’empire familial, elle décide de faire les choses à sa manière, même si cela signifie quitter le chemin tracé par son père.

Ce que j’en pense:

Harley McKenna est une jeune femme avec un lourd héritage. Fille de Duke McKenna, le caïd du North County, elle n’a de cesse de se montrer digne du territoire qu’a su conquérir son père. Au moment de reprendre les rênes, elle décide que désormais, c’est à sa façon que se feront les choses. Mais, sa manière de faire n’est pas vraiment celle que les sbires de son père préfèrent. Elle va devoir montrer qu’elle est la légitime héritière du royaume de son paternel.

Avec ce roman, Tess Sharpe nous livre une histoire qui prend aux tripes. Dès les premières lignes, on s’attache au personnage de Harley. On la suit tout au long de sa conquête et tel des spectateurs muets, nous assistons à sa longue ascension. La route ne sera pas simple mais Harley saura faire les bons choix pour s’affirmer tel qu’il se doit. Le rythme de ce roman est agréable. J’aime la façon dont découlent les situations. Plus l’on avance dans la lecture et plus on sent l’urgence du dénouement.

Les personnages sont nombreux dans ce roman mais le pivot central est Harley. Elle est présente partout. Bien que décrivant un monde en apparence masculin. Le lecteur a tôt fait de comprendre que le pouvoir est aux femmes. En effet, Harley et son acolyte Mo se sont données pour mission de protéger les femmes battues. Elles leur apprennent à se défendre et à ne plus avoir peur. Le rôle des mères est également mis plusieurs fois en avant. Par exemple, c’est la mère du clan ennemi qui aura le courage d’aller voir Duke pour négocier une trêve. Au fil des pages, le lecteur bascule dans un monde féminin et on comprend très vite que c’est justement vers ce basculement que tend Harley.

Le style de l’auteur est très agréable. Son écriture est fluide et m’a littéralement emportée dans son univers. Les descriptions sont précises. J’ai particulièrement aimé la façon dont elle nous livre les pensées de son personnage. Nous laissant ainsi pénétrer complètement dans son esprit. J’ai aimé la façon dont elle a su me surprendre avec des sentiments forts et contradictoires. J’ai eu du mal à finir le roman car je ne voulais pas vraiment quitter Harley mais finalement, il a fallut lui dire au revoir. Heureusement, les dernières lignes du roman sont une belle promesse.

Bref:

Une lecture très agréable.

Si je devais le noter:

4-plumes

gpl_1098x768

Sélection du mois d’octobre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s