bd

L’arche de Néo

L’arche de Néo, Tome 1: Mort aux vaches de Betbeder et Frichet, Glénat

Pour résumer:

Ne le prenez pas pour un jambon !

Poussé à la retraite après une fulgurante carrière de modèle, Néo – un cochon nain en pleine croissance – rejoint une Z. A. D. où il est accueilli par des amis des bêtes dans une ferme occupée. Quand ceux-ci se font violemment déloger par les forces de l’ordre, Néo s’enfuit en compagnie de quatre autres animaux de basse-cour, seuls rescapés du champ de bataille. Il y a Renata, la vache laitière, moulin à paroles et serial gaffeuse ; Bruce le bœuf des Highlands, qui traverse une violente crise d’adolescence ; Ferdinand, la poule qui se prend pour un coq ; et Soizic, la brebis bretonne à la toison épaisse et au caractère bien trempé. La petite troupe doit quitter cette zone de guerre ou ils seront capturés et envoyés à l’Abattoir. Maintenant, il leur faut trouver une nouvelle terre d’accueil…

Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité », parait-il. C’est même inscrit dans la loi. Il ne leur manquait que la parole et c’est désormais chose faite. Stéphane Betbeder plonge ses personnages à quatre (et deux)  pattes dans une odyssée animalière que n’auraient pas renié les plus grands héros du genre humain. Cette nouvelle série trépidante abordera les thèmes touchant à la condition animale (abattoirs, traitement réservé aux animaux domestiques, tests pharmacologiques, combats d’animaux, etc.) ; Chaque album interrogeant le rapport particulier que nous entretenons avec les autres espèces qui partagent avec nous la planète.

Ce que j’en pense:

Néo est un ancien cochon star qui est sauvé de la mort par un couple de défenseur de la cause animale. Dans leur ferme de nombreux animaux se côtoient, jusqu’au jour où une descente de la police va faire éclater leur vie idyllique. Heureusement, Néo arrive à s’échapper ainsi que une vache, un mouton et un coq. Ce premier tome raconte donc le début de leur cavale.

Bon… Attirée par la couverture colorée et le jeu de mots du titre, je me suis laissée tenter par cette lecture mais… J’ai bien vite regretté mon choix. En effet, l’idée de base qui est originale n’est pas assez exploitée. Le scénario se perd dans des considérations écologiques et morales sans fin. Les dialogues sont infiniment longs et ennuyeux. L’ensemble manque donc de rythme et j’avoue avoir été plusieurs fois tentée de laisser tomber ma lecture. Je suis donc arrivée au bout du tome avec beaucoup de peine.

Les personnages sont peu attachants. Je les ai trouvés agaçants. Ils sont tous très imbus de leur personne et ont un ego surdimensionné.

L’esthétique quant à elle est trop vieillotte à mon goût. J’ai trouvé les vignettes trop chargées avec des couleurs fades.

Bref:

Un flop!

Si je devais le noter:

Je ne mettrai même pas une plume…

Un petit aperçu:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s