bd

Les reflets changeants

Les reflets changeants de Aude Mermilliod, Le Lombard

Pour résumer:

Nice, en plein mois de juillet. Elsa, la vingtaine, oscille entre deux hommes. L’un ne lui convient probablement plus, l’autre lui fait encore un peu peur. Jean, 50 ans, voyageur frustré, est conducteur de train. Il est forcé de rester à terre pour s’occuper d’Alda, sa fille, arrivée un peu trop vite dans sa vie, suite à une passade amoureuse.
Du haut de ses 80 ans, Emile, devenu sourd pendant la guerre d’Algérie, supporte de moins en moins le silence dans lequel il est enfermé. Trois personnages qui ne se connaissent pas, mais qui vont se croiser cet été-là… Une rencontre qui ne les laissera pas indemnes.

Ce que j’en pense:

Elsa, Jean et Emile ne se connaissent pas, et pourtant, leurs vies vont de croiser au moment où ils ne s’y attendent pas.

Aude Mermilliod a décidément l’art de raconter des histoires de vie. Avec Les reflets changeants, elle nous plonge dans le quotidien de trois inconnus. Le lecteur y découvre leur joie mais aussi leurs petits tracas. Et ce sont ces petits tracas qui vont les réunir et les unir à jamais. Le scénario de ce roman graphique est bien construit. On alterne régulièrement entre la vie des trois protagonistes, découvrant leur présent mais aussi leur passé à travers un journal intime. Au fil des pages, on sent une montée en puissance jusqu’au moment où tout va être bouleversé. Il y a des rebondissements, de l’émotion (beaucoup) et du suspens. Tous les ingrédients sont donc réunis pour me séduire.

L’auteure met donc en scène Elsa, une jeune fille très intéressante et très amoureuse d’un dépressif chronique qui la maltraite, Jean un divorcé qui a dû mal à assurer avec sa fille et Emile un homme de la soixantaine sourd. Et là, vous vous dites sûrement qu’ils n’ont rien à voir ensemble. Mais, c’est là que Aude Mermilliod est forte car comme la réalité, elle va se faire rencontrer des êtres improbables et de cela va naître quelque chose d’encore plus improbable. Du désarroi de l’un naîtra la joie des deux autres.

L’esthétique est très colorée. Les dessins sont superbes, tout en rondeur et en délicatesse. Les paysages sont très beaux. Ça sent le Sud de la France, ce qui ne gâche rien.

Bref:

Un coup de cœur.

Si je devais le noter:

Un petit aperçu:

2 commentaires sur “Les reflets changeants

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s