Policier/ Thriller·Roman

Le Couteau

Le Couteau de Jo Nesbo, Gallimard

Pour résumer:

Harry Hole a réintégré la police criminelle d’Oslo, mais il doit se contenter des cold cases alors qu’il rêve de remettre sous les verrous Svein Finne, ce violeur en série qu’il avait arrêté il y a une dizaine d’années et qui vient d’être libéré.
Outrepassant les ordres de sa supérieure hiérarchique, Harry traque cet homme qui l’obsède. Mais un matin, après une soirée bien trop arrosée, Harry se réveille sans le moindre souvenir de la veille, les mains couvertes du sang d’un autre.
C’est le début d’une interminable descente aux enfers : il reste toujours quelque chose à perdre, même quand on croit avoir tout perdu.

Ce que j’en pense:

Les thrillers et policiers sont mes genres de prédilection. J’en ai lu énormément mais jamais de Jo Nesbo. C’est donc avec curiosité que je me suis lancée dans cette lecture.

Très vite, le décor est planté. L’inspecteur Harry Hole (un héros récurrent chez Jo Nesbo) va enquêter sur le meurtre de sa femme Rakel. L’intrigue et l’enquête sont donc mises en place assez rapidement. Le lecteur va donc majoritairement suivre Harry Hole dans sa quête de la vérité. Les fausses pistes vont très vite se multiplier à mon grand agacement. En effet, l’auteur fait suivre de nombreux indices à Harry qui n’aboutissent à rien. Alors, une fois, ça passe mais trois ou quatre fois, ça lasse ! Ce procédé a eu pour effet de m’ennuyer. L’histoire a donc très vite tiré en longueur. Bref, ce choix ne m’a vraiment pas séduite et je n’avais qu’une hâte, que Harry boucle son enquête et que je termine ma lecture. Je pense que le roman aurait vraiment gagné en qualité à être raccourci.

De plus, Jo Nesbo met en scène de nombreux personnages et j’avoue avoir eu beaucoup de mal à m’y retrouver. J’étais un peu embrouillée. Néanmoins, je me questionne…Aurai-je été moins désarçonnée si j’avais lu les précédents tomes ?

Dans tous les cas, Harry Hole m’a paru peu sympathique. Le côté flic blessé m’a un peu agacée. Je l’ai trouvé violent et saoulard…Bref… Ça ne matche pas entre nous.

Quant au style de l’auteur, là aussi le bas blesse. Toutes ses longueurs ont fini par me faire languir. La fin du roman est une véritable délivrance autant pour le personnage principal que pour le lecteur.

Bref:

Pas du tout séduite.

Si je devais le noter:

1-plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s