bd·Mercredi BD

Les Ogres- Dieux

Ogres-Dieux, Tome 1: Petit de Hubert et Gatignol, SoleilProd
Ogres- Dieux, Tome 2: Demi- sang de Hubert et Gatignol, SoleilProd
Ogres- Dieux, Tome 3: Grand Homme de Hubert et Gatignol, SOleilProd

Pour résumer:

Petit est le fils du Roi-Ogre. À peine plus grand qu’un simple humain, il porte sur lui le signe

 de la dégénérescence familiale qui rend chaque génération plus petite que la précédente à force de consanguinité. Son père veut sa mort, mais sa mère voit en lui la possible régénération de la famille puisqu’il pourrait s’accoupler à une humaine tel que le fit jadis le Fondateur de la lignée. Elle le confie alors à la tante Desdée, la plus ancienne d’entre eux, qui déshonorée en raison de son amour pour les humains, vit recluse dans une partie de l’immense château. Seulement voilà, contrairement au souhait de sa mère, elle tentera d’élever Petit à l’inverse des mœurs familiales…

Ce que j’en pense:

Avec les Ogres-Dieux, nous voilà plongé dans un univers complètement inconnu où les ogres et les humains tentent de vivre ensemble. Mais, l’époque où les ogres dominés semble toucher à sa fin. Dans ce contexte, une reine ogresse donne naissance à un garçon juste un peu plus grand qu’un homme ordinaire. Elle le nommera Petit et le confiera à sa tante Desdée. Mais la reine est persuadée que son fils est le nouveau Fondateur et qu’il va redonner naissance à une lignée d’ogres.

Le scénario est très prenant avec beaucoup de rebondissements. L’univers est très riche et tout a été scrupuleusement pensé. Les lignées des ogres anciens nous sont présentées et de nombreux récits du passé nous sont contés. Ainsi, une véritable Histoire est créée. Il faut entrer dans cet univers et s’y laisser emporter totalement pour apprécier à sa juste valeur, ces magnifiques romans graphiques que sont les Ogres-Dieux.

Les tomes renferment une multitude de personnages tous très bien construit avec une véritable histoire personnelle. On ne peut que saluer le travail de titan qu’il y a derrière chacun d’entre eux. Cette minutie, rend les protagonistes terriblement réalistes et on ne peut que s’attacher à eux.

Vous l’aurez sûrement compris mais j’ai été subjuguée par ces BD. Cerise sur le gâteau, l’esthétique est tout simplement sublime. J’ai adoré le style graphique avec ses rondeurs, ses traits fins. Le choix du noir et blanc est selon moi très ingénieux car il donne une touche d’originalité supplémentaire à cette univers si riche.

Bref:

Un vrai coup de cœur!

giphy

Si je devais le noter:

5-plumes

Un petit aperçu:

bd_de_la_semaine_big_red

Cette semaine chez Noukette.

Publicités

11 commentaires sur “Les Ogres- Dieux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s