Atelier d'écriture

Atelier d’écriture

© Arthur Humeau

 

Non, cela ne peut pas se passer comme ça! Pas ici! Pas maintenant! Comment peut-il lui dire ces choses affreuses? Chaque mot la brise un peu plus alors qu’il tente en vain de se justifier. À travers le hurlement qu’elle sent monter dans ses entrailles, elle capte quelques bribes de mots « trop tôt », « pas le moment »…

Les larmes coulent sur ses joues, elle ne contrôle plus ses tremblements. Elle essaie d’attraper sa main mais il fuit. Tout est fuite chez lui, son être, son regard. Elle s’entend le supplier, elle s’écœure. Dans une brève réminiscence, elle se rappelle leur rencontre. Les sourires complices sur les bancs de la fac, les frôlements de mains timides et enfin les baisers fougueux et les ébats passionnés. Elle disait souvent qu’il l’avait sauvé de la noyade et lui qu’elle était sa bouffée d’oxygène. Comment en étaient- ils arrivés là?

Il est muet depuis plusieurs minutes. Le baluchon à la main, l’œil perdu dans le vide. Exaspéré, il la regarde d’un air méprisant. Les gens autour d’eux évitent son regard, elle sent leur malaise face à cette scène si intime. Le métro entre en gare. Dans un dernier élan, elle lui attrape le bras, lui demande de la regarder dans les yeux, de lui dire qu’il ne l’aime plus. Sa réponse est cinglante « Mais je ne t’ai jamais aimé! ». Elle reste sonnée sur le quai alors que les portes se referment derrière lui. Désormais, il la fixe d’un air dur. Alors que le métro démarre, elle sent dans son ventre le petit être qui y grandit.

11 commentaires sur “Atelier d’écriture

  1. C’est dur encore ici ! La chute est aussi terrible et puis le « Je na t’ai jamais aimé » horrible mais parfois reflète certaines réalité. En tous cas bravo pour cette histoire même si elle reste triste.

    J'aime

  2. Gosh ! une chute glaçante !
    Des sentiments déjà qui m’avaient surprise en cours de texte : « Exaspéré, il la regarde d’un air méprisant. » : pourquoi certaines personnes se mettent dans le mépris lors d’une rupture ? et ce côté pathétique qu’elle a à le supplier, mais je comprends mieux pourquoi avec la dernière phrase… Va t ‘elle le garder ? Quel sera son avenir à ce petit ? une et des suites s’imposent, ça en devient presque haletant cette histoire 😉 bravo pour ton texte plein d’émotions transmises !

    J'aime

  3. Ton texte est dur. Même s’il n’y a pas de lieu idéal pour une rupture, le métro la rend encore plus dramatique, et les phrases échangées n’arrangent rien.

    Aimé par 1 personne

  4. Une rupture est toujours un moment difficile, mais tu rends ce moment encore plus pesant avec tes mots justes ! Pourtant ta chute permet l’espoir d’un avenir meilleur, grâce au petit être à venir 😉
    Nous avons eu la même idée sur cette photo mais ma chute est beaucoup plus brutale 😉
    Merci pour ce beau texte 😉

    J'aime

  5. Il me semble que le « je ne t’ai jamais aimé » est un leurre pour lui, pour la destabiliser, l’anéantir, une sorte de bouclier car il ne sait plus comment s’y prendre, du moins il n’a pas tout les éléments en main, dont celui qu’elle porte son enfant, car leur relation amoureuse semblait être un bel échange d’amour et de passion, il en restera quelque chose, du moins quelqu’un. ton texte est beau.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s