Service Presse·Young Adult

Pointe Noire, Mordue

Pointe Noire, Mordue de Florence Cabre

Pour résumer:

Kasandra Lovim est élevée par sa grand-mère, Anne Coussou, une quimboiseuse excentrique, à Pointe-Noire en Guadeloupe. La jeune fille qui a presque dix-huit ans se réveille un matin, paralysée dans d’effroyables douleurs. Anne s’affole lorsqu’elle s’aperçoit que la marque en forme de lune sur son cou a viré au rouge cramoisi. Kasandra est en train de transmuter ! Quels mystères et dangers se cachent derrière cette transformation ? Elle n’ose en parler à ses amis lorsqu’elle rencontre Léonard Savage, un nouvel élève du lycée, dont la beauté fascinante et inquiétante la trouble au point de lui provoquer des étourdissements. Elle s’imagine, alors, vivant à ses côtés dans une autre réalité, un autre siècle. Entre ses rêves étrangement tangibles et ses nouvelles aptitudes, Kasandra devra affronter ses propres démons pour découvrir sa vraie nature.

Ce que j’en pense:

Lorsque Florence Cabre m’a gentiment proposée de lire son nouveau roman, je me suis jetée sur l’occasion. Il faut dire que le série Iris Chevalier m’avait tellement plu, que je suis allée vers ce nouveau opus les yeux fermés.

Alors que Iris visait un public plus jeune, avec Mordue, Florence Cabre vise un public plus mature, plus adolescent. L’auteure surfe sur la vague des vampires et je me suis rapidement prise au jeu de son intrigue. Il faut dire que tout commence avec le personnage de Kasandra, qui ne sait pas vraiment ce qu’il lui arrive. Le lecteur arrive au moment où tout va basculer pour elle.

L’histoire est passionnante et j’avoue que au départ je me suis dit: « Pfff encore une histoire de vampires… » Mais nooooon! Il n’en est rien, c’est bien plus compliqué que cela. L’intrigue est travaillée et sort de l’ordinaire. Je me suis laissée prendre et surprendre. La tension monte lentement tout au long du roman et c’est un pur délice.

Les personnages sont également bien construits. On ne tombe pas trop dans le pathos de l’adolescente qui se pose trop de questions (merci Florence!). D’ailleurs, l’auteure arrive à impulser une belle évolution à Kasandra et c’est vraiment appréciable.

Comme à chaque fois, l’écriture et le style son accrocheur et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette nouvelle aventure.

Bref:

J’ai adoré! La fin reste ouverte pour un deuxième tome…

Si je devais le noter:

5-plumes

Merci qui?

Un grand merci à Florence Cabre pour avoir renouveler sa confiance en moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s