Betty Boob de Vero Cazot et Julie Rocheleau

9782203112407

Betty Boob de Vero Cazot et Julie Rocheleau, Casterman

 

Pour résumer:

Elle a perdu son sein gauche, son job et son mec.
Elle ne le sait pas encore, mais c’est le meilleur jour de sa vie.

 

Ce que j’en pense:

Il y a des BD qui vous remue jusqu’aux tripes… Betty Boob fait sans aucun doute partie de ce genre de BD.

Lorsque Betty se réveille après sa mastectomie, son monde s’effondre. Envahie par un sentiment de vide profond, elle se voit abandonnée par son mec et face à sa nouvelle apparence physique.

Le regard qu’elle porte sur elle change, plus sévère, beaucoup plus sévère. Mais le regard des autres et encore plus dur à supporter. La reconstruction s’annonce longue et difficile.

Comment ne pas être émue par cette jeune femme qui se trouve face à une épreuve terrible. La BD nous décrit avec pudeur le chemin parcouru par cette femme courage. Sans tomber dans le mélo, le lecteur regarde Betty se reconstruire. Il faut dire que la pauvre en prend plein la gueule. Non content de perdre son sein, elle se fait virer et son mec la laisse tomber trop faible pour soutenir sa compagne. Heureusement, Betty est une véritable battante et grâce à de bonnes rencontres, elle va finir par s’accepter et s’épanouir avec son nouveau corps.

Au- delà de la reconstruction post- mastectomie, cette BD pose la question de la féminité. Effectivement, quoi de plus féminin que la poitrine d’une femme. Mais est ce seulement cela qui fait la Femme? Ne peut- on pas être féminine sans nos seins? Le regard de la société jette un regard impitoyable sur le corps humain et à l’heure où les critères esthétiques se multiplient, cette BD fait vraiment du bien. Avec ce livre, c’est notre regard qui est remis en question.

J’ai donc été très émue par ce livre. J’ai éprouvé une réelle empathie pour Betty qui incarne un message de tolérance et de courage.

Le scénario est soutenu par des illustrations sublimes. Colorées et éclatantes, elles complètent à merveille l’histoire en donnant une sensation de perpétuel mouvement. Grâce aux illustrations et à leur dynamisme, le lecteur a la sensation d’être embarqué avec Betty dans un réel tourbillon.

 

Bref:

Un véritable coup de cœur.

giphy

Si je devais le noter:

5-plumes

 

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Y a pas que moi qui en parle:

Noukette

Leiloona

Yaneck

 

Le petit plus:

Betty Boob a obtenu le Prix Fnac 2018!

bd_de_la_semaine_big_red

Cette semaine chez Moka.

 

Publicités

44 commentaires

  1. Ahhh je vous envie avec vos « coups de coeur » pour ce titre que j’ai beaucoup beaucoup aimé et que j’aurais voulu aimer beaucoup beaucoup plus 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s