Les yeux d’Edith de Philippe Djian et Nicolas Ryser

YEUX EDITH T2.indd.pdf

Les yeux d’Edith de Philippe Djian et Nicolas Ryser, Vents d’Ouest

Pour résumer:

Les jumeaux Préval grandissent, et l’innocence de l’enfance tourne au drame pour les protagonistes de cette fresque campagnarde?

Le manège établi par les deux frères continue : en se faisant passer pour le timide Gérard, l’audacieux Fernand est le petit ami d’Edith. Le premier soigne son bégaiement en espérant de toutes ses forces le jour où il pourra remplacer son jumeau dans les bras de sa belle. Fernand, lui, compte bien sur l’argent que lui donne son frère en échange de ses « services » : il lui permet d’acheter de nouveaux éléments pour son train électrique?
Un jour, à force d’obstination et de séances d’orthophonie, Gérard guérit et peut enfin devenir l’amoureux à plein temps. Mais les choses sont allées trop loin? Fernand, qui se croyait imperméable aux charmes d’Edith, a fini par s’en éprendre? Malgré son silence buté, il ne compte pas se faire voler la jolie parisienne par ce frère que sa mère a toujours privilégié à cause de son handicap.

Ce que j’en pense:

Il y a des BD sur lesquelles on tombe complètement par hasard. C’est donc au détour d’un rayonnage de ma médiathèque que j’ai été interpellée par cette jolie couverture.

À l’intérieur, j’ai découvert l’histoire de Fernand et Gérard, deux jumeaux. Gérard est amoureux d’Edith mais comme il bégaie, il demande à son frère d’aller la séduire pour lui. Un jeu qui s’avérera bien dangereux…

Le scénario global est superbe. Alors qu’on semble avoir tout deviné de l’histoire, l’auteur nous surprend. J’ai juste trouvé que la fin allait beaucoup trop vite. J’aurai aimé beaucoup plus de détails.

C’est donc un trio amoureux que nous observons dans cette BD. Les personnages sont guidés par leurs sentiments les plus humains. Il y a quelque chose de tragique dans cette BD car on sait d’emblée que tout cela va mal tourner. Bécasse que je suis, j’ai eu espoir tout au long de ma lecture… La psychologie des personnages est très intéressante. J’ai particulièrement aimé la relation entre les deux frères. Ils se protègent jusqu’au point de non retour, celui où la rage et la jalousie vous font commettre l’irréparable. J’ai eu un peu plus de mal avec le personnage d’Edith qui a de si beaux yeux mais ne voit pas plus loin que le bout de son joli nez. Dans toute cette histoire, elle est le dindon de la farce…

L’esthétique est superbe avec pleins de petits détails. L’ambiance générale est sympathique avec de belles couleurs chatoyantes.

Bref:

Une belle découverte.

Si je devais le noter:

4-plumes

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

A propos Amandine Au Fil des Plumes

Blogueuse, instit, grande fan de livres, je vous fais partager mes humeurs sur mon blog: https://aufildesplumesblog.wordpress.com
Cet article, publié dans bd, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les yeux d’Edith de Philippe Djian et Nicolas Ryser

  1. gambadou dit :

    Une belle rencontre, merci de la partager

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s