bd·Mercredi BD

L’assassin qu’elle mérite de Lupano et Corboz

L’assassin qu’elle mérite de Lupano et Corboz, Vents d’Ouest

Pour résumer:

« Alors mon but sera atteint. J’aurais contribué, dans la mesure de mes ressources, à créer un gredin, un ennemi de plus pour cette odieuse société qui nous rançonne. » H.K. Huysmans

Vienne, 1900. Deux riches noceurs, désabusés et cyniques portent un regard impitoyable sur ce milieu artistique viennois de la Sécession qui prétend révolutionner l’art. Un soir d’ivresse, ils font le pari de transformer un jeune homme pauvre en ennemi de la société, de le façonner à leur guise, comme une œuvre d’art vivante. Ils choisissent le jeune Victor qui passait par là. À leur côté, le jeune homme va découvrir des plaisirs insoupçonnés derrière les murs de la plus prestigieuse maison close de Vienne. Un monde de volupté et de raffinement s’ouvre à lui. Un monde dans lequel il y a la merveilleuse Mathilde. Un monde qui n’est pas le sien.

Quel sera le prix à payer pour que le rêve se poursuive ?

Ce que j’en pense:

Dans cette BD, nous découvrons Victor, un jeune garçon pauvre qui va se retrouver plongé dans un monde de richesses et de luxure par Alec. Seulement, Alec est un sale bourgeois sadique qui du jour au lendemain va couper les vivres du jeune Victor. Nous assistons donc à la vengeance de ce dernier.

Un très bon scénario, bien rythmé avec pleins de rebondissements mais également avec quelques lacunes. Je m’explique. Dans cette BD, vous retrouverez le personnage de Mathilde, qui disparaît. Et bien, ne vous attendez pas à ce qu’on la retrouve. La BD a donc un petit goût d’inachevé. Pour preuve, mon père (qui se met à la Bande Dessinée) m’a demandé quand sortait le prochain tome. Sauf qu’après quelques recherches, il s’avère qu’il n’y en aura pas… Passé la déception de papounet et la mienne, on s’est dit que c’était quand même une bonne BD (oui on est super sympa dans la famille).

Les personnages sont intéressants. Victor est attachant mais aussi agaçant! Ce désir de vengeance est une véritable obsession. On découvre différents types de personnages de l’époque. J’ai trouvé cette BD très sociologique. La société est véritablement au centre de tout.

Le dessin est sublime. Il y a beaucoup de détails. Les expressions faciales sont particulièrement réalistes et travaillées. Il y a également une véritable impression de mouvement. Le travail de colorisation est impeccable et confère une atmosphère particulière à toute la BD.

Bref:

Une belle BD.

Si je devais le noter:

5-plumes

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Y a pas que moi qui en parle:

Jacques

Noukette

bd-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Cette semaine chez Moka.

 

15 commentaires sur “L’assassin qu’elle mérite de Lupano et Corboz

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s