La mémoire dans les poches d’Etienne Le Roux et Luc Brunschwig

La mémoire dans les poches d’ Étienne Le Roux et Luc Brunschwig, Futuropolis

Pour résumer:

Petits mensonges, discrets arrangements, et autres secrets de famille…

Dans un bar tranquille, une jeune femme allaite son enfant lorsqu’un vieil homme, désespéré, vient à elle et lui demande d’en faire autant pour le petit affamé qui hurle dans ses bras.
La demande glace le sang de toutes les personnes présentes. Le vieil homme se retrouve rapidement cerné, pris sous le feu roulant des questions, contraint de raconter son incroyable histoire…
Une histoire sans révélations extraordinaires, sans évènements abracadabrants. Celle de sa famille. De sa femme, Rosalie. De son fils, Laurent. L’histoire de gens comme tant d’autres, se débattant au quotidien dans une société à laquelle ils tentent d’apporter un peu d’humanité, un peu d’amour,… modestement.
Or, c’est précisément aux limites et aux contradictions de leur humanité qu’ils vont tous trois être confrontés.
À la suite d’une décision, d’un choix de vie de Laurent, celui-ci découvre la vraie personnalité de sa mère, la lâcheté de son père, la face cachée du foyer qui est le sien.
Absolument rien, ni personne ne pourra alors empêcher l’implosion totale de cette famille que tout le monde pensait admirable et indestructible.

Ce que j’en pense:

Si vous avez pris le temps de lire le résumé, vous aurez compris qu’avec La mémoire dans les poches, vous ne serez pas déçus. Le scénario est aux petits oignons. Renfermant du suspens et qui tient son lecteur en haleine. Au fil des tomes, je me suis sentie emportée par le tourbillon de ces personnages si attachants. La mémoire dans les poches est une BD sociétale. Elle nous montre la réalité de ce qui nous entoure de façon cru et nous percute tout simplement par ses vies qui se croisent parfois violemment, parfois avec douceur.

J’ai apprécié particulièrement les personnages de cette  BD. Les caractères sont forts, les langues se délient, les aveux se font, les secrets sont découverts. Finalement, comme dans la vraie vie, on se rend compte que l’on ne connaît jamais vraiment les gens qui nous entoure. Les personnages s’affirment tout au long des tomes. Ils ont su m’émouvoir mais également me surprendre.

Le seul bémol de cette BD est son esthétique un peu « vieillotte ». Le dessin est très classique et l’ambiance générale est vraiment particulière. J’ai quand même apprécié le changement de nuances de couleurs suivants les situations illustrées.

Bref:

Une lecture très agréable.

Si je devais le noter:

4-plumes

Un petit aperçu:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Y a pas que moi qui en parle:

Espace temps libre

bd-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Cette semaine chez Noukette.

Publicités

A propos Amandine Au Fil des Plumes

Blogueuse, instit, grande fan de livres, je vous fais partager mes humeurs sur mon blog: https://aufildesplumesblog.wordpress.com
Cet article, publié dans bd, Mercredi BD, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour La mémoire dans les poches d’Etienne Le Roux et Luc Brunschwig

  1. Moka dit :

    Je comprends ce que tu entends pas « vieillottes » quand tu évoques la couleur des planches. Cela n’enlève rien aux qualités que semble avoir cet album ! A lire !

    J'aime

  2. noukette dit :

    Comme Moka, le sujet m’intéresse malgré le graphisme 😉

    J'aime

  3. Mylene dit :

    suis partante en tout cas, vu ce que tu en dis !!

    J'aime

  4. Jérôme dit :

    Luc Brunschwig est vraiment un excellent scénariste.

    J'aime

  5. lasardine29 dit :

    A l’occasion peut-être, mais le graphisme ne m’attire pas plus que ça…

    Aimé par 1 personne

  6. Blandine dit :

    Je suis plus que tentée et je sais à qui offrir cette BD, merci pour la découverte!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s