Les Fragiles de Cécile Roumiguière

couv-les-fragiles-620x987

Les Fragiles de Cécile Roumiguière, Éditions Sarbacane

Pour résumer:

Drew a dix-sept ans, on est grand à dix-sept ans. On a eu le temps d’apprendre à savoir qui on est. Pourtant, dans sa tête, Drew est encore cet enfant de neuf ans qui a pris le racisme de son père en plein plexus. À la sortie d’un match de hand, au volant de sa camionnette, son père a renversé Ernest, le gardien du stade, et s’est enfui sans le secourir. Il n’allait pas s’arrêter pour un sale nègre …

Ce jour-là, Drew a grandi trop vite. Qui croire ? Sa mère et l’école, qui lui apprennent qu’on est tous pareils, ou ce père raciste, borné, qui rêve d’un fils tout en muscles et nul en maths ? Drew déteste son père tout en cherchant à lui plaire. À l’école, il se saborde en ratant exprès ses devoirs …

… jusqu’au jour où il rencontre Sky, une fille aussi fêlée que lui. En fusionnant leurs fêlures, les Fragiles arriveront-ils, enfin, à faire passer la lumière ?

Ce que j’en pense:

Ce roman raconte l’histoire de Drew qui est un jeune garçon aux relations conflictuelles avec sa mère et son père. Le lecteur suit donc son parcours jusqu’à ce que sa vie bascule complètement. Finalement, on sait qu’il va se passer quelque chose et nous avons tout ce qui aura poussé Drew à le faire.

L’histoire est vraiment bien et alterne les aller- retour dans le temps. On voit toute la mécanique se construire c’est plutôt fascinant.

Le personnage de Drew est très fort. C’est un adolescent mal dans sa peau et très introverti. Ce garçon a un gros mal être notamment dû au contexte familial dans lequel il évolue. Cédric, est le père de Drew. C’est un personnage détestable mais dont on sent la faille qui affleure. Je n’ai pu que supposer que sa façon d’agir dépendait énormément d’un potentiel traumatisme de l’enfance… L’autre personnage adolescent de ce roman est Sky. Là aussi, elle a une blessure profonde qui la rend plus fragile que les autres. Finalement, tous ces personnages sont cassés ou bien brisés par leur passé.

J’ai trouvé que toute cette histoire était cousue de fil blanc même si j’avoue que la fin m’a surprise. J’ai trouvé que certains passages étaient vraiment clichés…

L’écriture est très agréable et le choix de la narration est judicieux, rendant le récit très plaisant.

Bref:

Une lecture agréable mais qui ne me laissera pas une trace indélébile.

Si je devais le noter:

3-plumes

Y a pas que moi qui en parle:

Noukette

Jérôme

Publicités

A propos Amandine Au Fil des Plumes

Blogueuse, instit, grande fan de livres, je vous fais partager mes humeurs sur mon blog: https://aufildesplumesblog.wordpress.com
Cet article, publié dans Young Adult, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les Fragiles de Cécile Roumiguière

  1. noukette dit :

    Dommage, j’adore la plume de Roumiguière et ce roman là est une pépite !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s