Noir Sanctuaire de Preston et Child

9782809822274-001-g-220x349

Noir Sanctuaire de Preston et Child, l’Archipel

Pour résumer:

Après une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu…
Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend…
Diogène, le frère cadet d’Aloysius, que tout le monde croyait mort, fait sa réapparition et réussit à convaincre la jeune femme de le suivre sur une île mystérieuse.
Sur place, il lui fait visiter son sanctuaire, un petit temple à colonnades aux hautes fenêtres munies de vitres anthracite, où il collectionne les souvenirs de tous ses crimes et forfaits.
Croyant à un enlèvement, Proctor, l’indéfectible majordome de Pendergast, s’est lancé à leur poursuite, mais il semble toujours avoir un coup de retard sur Diogène.
Quels sont les noirs desseins de ce dernier ? Pourra-t-il enfin se venger de son aîné à qui il voue une haine farouche ? À moins que Constance ait elle aussi échafaudé un plan machiavélique…

Ce que j’en pense:

Après la disparition de Pendergast, la vie de Constance bascule dans la solitude. Celle- ci, séduite par Diogène le frère d’Aloysius décide de le suivre.

L’intrigue est très prenante et pleine de rebondissements. Le suspens est présent de bout en bout et c’est un vrai délice de lecture. J’émettrai un simple bémol sur la construction du récit. En effet, au début du roman, le lecteur suit Proctor qui est parti à la recherche de Constance. Je me suis retrouvée happée par cette partie du texte qui nous fait entrer dans le roman. Malheureusement, sans crier gare, le récit de Proctor s’arrête. Je n’ai retrouvé le personnage qu’à la fin du texte sans vraiment comprendre comment il en était arrivé là et c’est vraiment dommage. J’ai trouvé que de ce point de vue cela manquait de cohérence.

Heureusement, la fin vient clôturer de façon magistrale la fin du livre.

J’ai été ravie de retrouver les personnages de Pendergast et de Constance. Aloysius est toujours aussi mystérieux et énigmatique. Je l’ai trouvé beaucoup plus bourru que dans les autres tomes. Ce n’est néanmoins pas mon personnage préféré car je le trouve embourbé dans sa droiture.

Constance est un personnage beaucoup plus sublime à mes yeux. Elle est construite toute en subtilité. Dans ce tome, elle perce enfin sa carapace et nous montre plusieurs facettes d’elle même. C’est l’élément central du roman, tout tourne autour d’elle.

Enfin, il y a Diogène, le frère d’Aloysius. Ce personnage revient sur le devant de la scène alors qu’on le pensait mort. Je trouve également ce protagoniste intéressant car il se dévoile et montre qu’il a changé. Je crois profondément en la rédemption de ce personnage et franchement ça fait du bien de voir que les choses peuvent changer (même si ce n’est qu’un roman).

L’écriture est toujours aussi agréable. La narration est bien construite (même si Proctor disparaît brutalement). La mécanique est bien huilée et l’écriture à quatre mains fonctionne toujours aussi bien.

Bref:

Un super opus.

Si je devais le noter:

4-plumes

Y a pas que moi:

Les voyages de ma Plume

Psych3 des livres

Livresque78

Sophie Songe

Je tiens à remercier les éditions l’Archipel pour leur confiance.

Éditions l'Archipel

Publicités

A propos Amandine Au Fil des Plumes

Blogueuse, instit, grande fan de livres, je vous fais partager mes humeurs sur mon blog: https://aufildesplumesblog.wordpress.com
Cet article, publié dans Policier/ Thriller, Service Presse, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Noir Sanctuaire de Preston et Child

  1. Mo' dit :

    A la fois intriguée et sur la réserve compte-tenu de ton avis ! J’irai tout de même y jeter un œil et lire les premières pages parce que je ne connais pas du tout ces romanciers 😉

    Aimé par 2 people

  2. livresque78 dit :

    Merci de faire réference à mon article sur ce livre. Tu as l’air plus experte que moi concernant les enquêtes de ce personnage qui comme tu le dis si bien est « embourbé dans sa droiture », mais je pense que justement c’est ce qui en fait un personnage à part qui reste dans les esprits. A bientôt

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s