Mortel Sabbat de Preston et Child

1540-1

Mortel Sabbat de Preston et Child, J’ai Lu

Pour résumer:

L’inspecteur Pendergast est contacté par le sculpteur Percival Lake, à qui a été volé une collection de vins rares. Accompagné de Constance Greene, il se rend à Exmouth, un village du Massachusetts. Dans la cave, il découvre une niche secrète ayant abrité un corps : le vol ne serait qu’un leurre pour masquer sa disparition. Puis des corps mutilés et marqués de symboles sataniques sont découverts.

Ce que j’en pense:

Ce roman policier met en scène l’Inspecteur Pendergast, figure centrale des romans issus de la collaboration entre Preston et Child. Nous sommes donc plongés d’emblée dans une intrigue prenante, où cambriolages et meurtres se mêlent. Au départ plutôt monotone, l’intrigue s’envole petit à petit. De découverte en découverte, le lecteur suit le génial Pendergast dans sa réflexion. Le policier n’est pas très haletant et j’avoue avoir accroché moyennement à l’intrigue que j’ai trouvé un peu plate. Je déplore également la fin du roman. Sur les dernières pages, le livre prend une drôle de tournure avec une petite pointe de sciences occultes que j’avoue ne pas avoir trop compris et que j’ai trouvé hors propos.

L’Inspecteur Pendergast est le personnage central de ce roman. Apparaissant dans d’autres romans des deux auteurs, il est mystérieux, austère et terriblement intelligent. Son caractère bien marqué transpire dans tout le livre. Néanmoins, je suis un peu déçue qu’il n’y est pas une petite piqûre de rappel en ce qui concerne son physique ou bien son passé. Il en est de même pour le personnage de Constance, qui telle un ombre, oeuvre elle aussi pour démasquer le coupable. Constance est un de ces protagoniste qui interpelle. Je me suis posée beaucoup de question à son sujet. Elle m’a énormément intriguée. Elle semble de nature plutôt sombre et il y a une histoire plutôt trouble entre elle et Pendergast. Là aussi, une petite piqûre de rappel n’aurait pas été de refus.

Côté écriture, c’est très agréable. Tout se déroule doucement. Les descriptions sont écrites sur un ton juste. Les rouages du genre policier sont bien maîtrisés et bien huilés (un peut trop peut être).

Bref:

Une lecture agréable mais sans réel plus.

Si je devais le noter:

3-plumes

Y a pas que moi qui en parle:

Les voyages de ma Plume

L’imaginaire de Supy

Lire ou mourir

Je remercie les éditions J’ai Lu pour leur confiance et pour cette lecture!

Résultat de recherche d'images pour "j'ai lu"

Publicités

A propos Amandine Au Fil des Plumes

Blogueuse, instit, grande fan de livres, je vous fais partager mes humeurs sur mon blog: https://aufildesplumesblog.wordpress.com
Cet article, publié dans Policier/ Thriller, Service Presse, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s