Atelier d’écriture

cafe-fred-hedin

© Fred Hedin

C’était le rituel du dimanche de Pâques. Maman nous récurait de fond en comble. Papa mettait son plus beau pantalon en grinçant des dents.  Mamet et papet venaient nous chercher dans leurs beaux habits et nous allions tous ensemble à la messe. Maman me tenait par la main, remontait mes chaussettes, ajustait ma chemise et me faisait la raie bien au milieu avec des gestes appliqués. La messe, je m’y ennuyais ferme. Moi, ce que j’attendais, c’était le restaurant. L’église se vidait peu à peu et nous traversions la place du village. Cette petite place bordée d’amandiers et de chênes, abritait le sacro saint terrain de pétanque où les petits vieux passaient leurs journées. Le bar restaurant était plein à craquer. Monique nous installait à notre table habituelle. Elle suait à grosses gouttes, avait remonté ses manches et parlait fort en bonne tenancière. Elle régnait en maîtresse sur le seul bar du village. Elle tenait d’une main de fer sa gargotte. Les hommes l’aimaient pour ses formes généreuses et son franc parler. Les femmes l’appréciaient pour sa cuisine et ses bons conseils. Quant aux enfants nous l’adorions car elle nous glissait des bonbons en cachette sous nos serviettes de table. L’ambiance du dimanche de Pâques était un peu spéciale. Tout le village se réunissait ici, attendant l’eau à la bouche le festin que nous offrait Monique. Son mari était au fourneau et, exceptionnellement, leurs filles aidaient au service. Le menu était grandiose. Nous dégustions des petits pâtés de Pézenas en entrée, puis venait le gigot rôti à l’ail et au romarin et enfin la tarte Tropézienne. Tout ce petit menu arrosé de Pastis et de bon vin du Pays pour les adultes et d’antésite pour les plus jeunes. Même le curé quelque peu ivre, et qui nous avait rejoint , se réconciliait avec ceux qui n’étaient pas venus à la messe. Puis venait l’heure du café. Monique nous donnait des zézettes de Sète et nos parents nous autorisaient à sortir de table. La place du village se remplissait alors d’enfants. Certains enlevaient leurs chaussures à gland et leurs chaussettes pour tremper leurs pieds dans l’eau fraîche de la fontaine. D’autres sortaient leurs billes. Nous étions tous là, heureux, respirant le bon air provençal, le soleil nous réchauffait le dos et la garrigue s’étendait à perte de vue.

Les autres textes sont à découvrir sur le blog Bricabook.

Publicités

A propos Amandine Au Fil des Plumes

Blogueuse, instit, grande fan de livres, je vous fais partager mes humeurs sur mon blog: https://aufildesplumesblog.wordpress.com
Cet article, publié dans Atelier d'écriture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Atelier d’écriture

  1. Leiloona dit :

    Olalala, j’entends presque le soleil me réchauffer avec ton joli texte ! ♥
    (Le repas semblait super bon ! #slurp )

    Aimé par 1 personne

  2. Mylene dit :

    j’ai envie d’aller boire un coup moi aussi tien !!

    J'aime

  3. saxaoul dit :

    Cela me rappelle les repas de famille de mon enfance ! Un vrai délice !

    Aimé par 1 personne

  4. Eva dit :

    j’aime ce texte plein de soleil et de nostalgie, joyeux. J’aime, j’aime, j’aime.

    Aimé par 1 personne

  5. Ton texte nous transporte : on entend déjà les conversations des habitués et on sent déjà les odeurs de ce menu de Pâques. Très joli 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. adèle dit :

    Super réussi, ton texte vintage, qui fleure bon les années cinquante et les plaisirs simples, la vie heureuse et l’insouciance de l’enfant. Tout y est, le portrait haut en couleurs de Monique, le curé, la famille … Et les odeurs, j’en salive déjà. On dirait un peu du Marcel Pagnol. Bravo !

    Aimé par 1 personne

  7. Superbe voyage que tu nous amène à faire, on sent le soleil qui chauffe nos pieds, on a l’eau à la bouche avec les odeurs qui nous montent aux narines, on entend ces enfants rire et crier sur la place du village. Bravo c’est très réussi.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s