Atelier d’écriture

C’est lundiiiii et vous allez adorer la photo de cette semaine!

talons-aiguilles

Elle avait enfilé ses plus beaux talons aiguilles et mit ses bas noirs. Elle était nue sous son trench coat et déambulée dans la rue. Elle s’était appliquée pour la touche de maquillage: un trait d’eye liner noir et une bouche rouge cerise. Elle ne se souvenait plus trop pourquoi elle avait accepté de faire ça. Sur le coup, elle avait été émoustillée. Le regard de Jean- Pierre pétillait. Alors pour faire renaître la flamme de leur couple, elle avait dit oui. La voilà qui déambulait donc dans les rues à moitié nue. La chair de poule jusqu’aux fesses et le pas hésitant, elle vacillait sur ses talons. Elle avait croisé deux ou trois couples mais aucun d’eux ne l’avait remarqué. Soudain, une voiture était arrivée, avait ralenti et finalement s’était arrêtée à sa hauteur. L’homme avait ouvert sa vitre: « Et Mademoiselle, vous prenez combien? » Elle l’avait regardé interloquée et rougissante lui avait répondu. « Mais enfin Jean- Pierre ça va pas? Je veux bien jouer à déambuler dans la rue à moitié à poil mais bon quand même va pas jusqu’à me traiter comme une vulgaire prostituée! ». Jean- Pierre avait baissé les yeux et répondit « Et donc… ». Elle s’était avancée vers lui en disant « Tu peux faire mieux Jean- Pierre! Fais le tour du pâté de maison et revient! » Il avait remonté sa vitre penaud et avait redémarré.

Elle était sexy sa femme. La savoir nue sous son trench coat l’émoustillait au plus haut point. Il se rappelait son regard lorsqu’il lui avait fait cette proposition qui le taraudait depuis un bon moment. Stéphanie s’était montrée très ouverte à la discussion et avait accepté quasiment tout de suite. C’était seulement en grimpant dans la voiture qu’il avait réalisait l’ampleur de ses efforts. En la voyant déambuler ainsi, belle dans la lumière des réverbères, il s’était dit qu’il avait énormément de chance de l’avoir. 20 ans de mariage avait bien un peu émoussé leurs ardeurs mais leur volonté de maintenir la petite flamme les soudait plus que tout. En ouvrant la fenêtre de la voiture et en lui balançant sa phrase d’accroche, il s’était senti ridicule. Elle était devenue écarlate et son regard en disait long sur son sentiment de honte. C’est donc la queue entre les jambes qu’il avait redémarré pour refaire un tour du pâté de maison. Il cherchait désespérément comment il pourrait aborder sa femme. Soudain, une fulgurance. Il l’avait rencontré dans un pub, et pour engager la conversation, il lui avait demandé l’heure alors qu’il avait une montre gigantesque au poignet. Cette situation cocasse avait fait beaucoup rire Stéphanie. Oui, il allait lui demander l’heure. En arrivant où était sa femme il y avait quelques minutes, l’endroit était désert. Plus de Stéphanie. Il s’était arrêté interloqué. Poussant un peu plus loin sa recherche il avait marché le long du trottoir. Il avait finalement retrouvé une chaussure, puis un bas. Tel le Petit Poucet, Stéphanie avait semé des petits cailloux au quatre vents. Il ramassa le deuxième bas devant un square, y pénétra. S’avançant dans la noirceur des arbres, il se risqua à appeler sa femme. Plus loin il vit la deuxième chaussure et encore plus loin le trench. Elle l’attendait là, nue sur un banc public. Il déglutit, nerveux et se racla la gorge. Jean- Pierre avança un peu plus, puis se figea. Il lâcha la chaussure de sa femme dans la mare de sang qui l’entourait.

Les autres textes sont sur le blog Bricabook.

Publicités

A propos Amandine Au Fil des Plumes

Blogueuse, instit, grande fan de livres, je vous fais partager mes humeurs sur mon blog: https://aufildesplumesblog.wordpress.com
Cet article, publié dans Atelier d'écriture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Atelier d’écriture

  1. Leiloona dit :

    Han la chute, ça refroidit ! (c’est le cas de le dire ! 😮 )

    Aimé par 1 personne

  2. Eva dit :

    Non mais non !!!!! J ‘aime pas la fin !!!! Pourquoi !!!!! 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s