Atelier d’écriture

Voici le texte de l’atelier d’écriture. Les textes des autres participants sont sur le blog Bricabook.

emma-jane

© Emma- Jane Browne

Jane noua la ceinture de son kimono et saisie son bâton fermement. Elle respira à fond. Elle commençait enfin à se sentir à l’aise durant les cours de kendo.

Cela avait été une vraie épreuve pour elle de s’inscrire et de venir assister aux leçons. La première fois elle était restée dix minutes devant la porte sans oser la franchir. Sa tête était envahie de flashbacks.

De la lumière blanche qui l’aveuglait. La douleur. La difficulté à respirer. Sa mère les yeux baignés de larmes qui essayait de lui expliquer quelque chose.

La douleur encore. La première fois qu’elle avait vu son visage meurtri, méconnaissable dans son miroir. La première fois qu’elle avait remarqué que ses ongles avaient disparu.

Son jogging dans la forêt. La poigne d’un homme sur son épaule. La douleur encore. sa tentative d’évasion. Un arbre dans le brouillard. Un visage haineux. De la douleur.

Des lumières bleus et rouges de gyrophares. Des policiers qui tirent. De ambulanciers qui s’affairent. Des larmes qui coulent.

Finalement, elle avait franchi la porte. Son premier cours avait été une véritable épreuve. elle s’était retrouvée à la fin de la leçon transpirante dans les vestiaires, vidée. Elle s’était effondrée dans un cri de bête.

Elle entra la tête haute dans le dojo. Manipula son bâton avec agilité et en fouetta l’air en se disant « Plus jamais ça! ».

Publicités

16 commentaires

    • Merci. En fait, il y a quelques semaines sur un atelier il y avait la photo d’un arbre dans le brouillard et j’avais écrit une scène d’agression. Mais je voulais que le fille s’en sorte. Du coup dans ma tête ben c’est la même fille dans les deux textes.

      Aimé par 2 personnes

  1. Oh … et l’aïkido ne sert pas à combattre, mais à se défendre en se servant de la faiblesse de l’adversaire.
    Puisse-t-elle y trouver une certaine sérénité. Texte bien mené. J’ai entendu le cri de bête.

    Aimé par 2 personnes

  2. Ton texte est pesant. On a l’impression de suffoquer de douleur avec les souvenirs de Jane qui remontent à la surface. Bravo, tu as su créer en nous par l’écriture le même sentiment qu’éprouve ton personnage, et ça ce n’est pas tout le monde qui réussit à décrire ce genre d’ambiance.

    Aimé par 1 personne

  3. J’espère que ça va l’aider à se retrouver … à de nouveau être en paix avec elle-même.
    Tu as réussi à nous faire ressentir sa douleur, et le début de sa libération.

    J'aime

  4. Texte très convaincant, j’ai vu les deux scènes se dérouler sous mes yeux, comme dans un film. C’est ta concision qui rend très efficace ton récit.
    Et belle détermination de la jeune femme.

    J'aime

  5. Texte grave mais ta conclusion laisse de l’espoir quant à la possibilité donnée à cette femme de se relever et d’être plus à même de se défendre. Bravo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s