Atelier d’écriture

Et voilà c’est lundi! Et lundi c’est l’atelier l’écriture de Leiloona du blog Bricabook.

Petit rappel, Leiloona la divine nous donne une photo et nous devons laisser notre imagination vagabonder!

valentine-goby-paysage

© Valentine Goby

 

Elle regardait le paysage enveloppé dans son grand pull. Elle posa ses yeux tour à tour sur les montagnes qu’on devinait au loin, puis sur les arbres et fut émerveillée par ce paysage embrumé et d’un froid glacial. Tout à coup, son regard se figea, elle avait aperçu sa chaise. Aussitôt un nœud se forma dans sa gorge. Elle se souvenait…

Louise se revoyait, petite fille au nez piqueté de tâches de rousseur, passant ses vacances chez ses grands- parents. Son grand- père allait s’asseoir tous les soirs sur sa chaise de jardin, le regard dans le vide. Elle s’approchait en sautillant. Il la regardait et lui disait « Pitchounette » en se tapotant les genoux. Malgré des années vécues dans le Nord de la France, il avait gardé son accent du Sud. Louise se blottissait contre son papé et l’écoutait lui raconter sa Provence. Il lui décrivait la garrigues à perte de vue, le romarin, la lavande et ses senteurs. Les balades qu’il faisait dans les montagnes, le goût de la crustade aux noix et des zézettes à l’anis Il lui contait les vendanges à l’époque où tout petit il allait cueillir le raisin à la main. Il lui chantait des chansons du pays qui la faisaient voyager. Au fur et à mesure de ses récits, il lui semblait ressentir la chaleur du soleil sur sa peau.

Mais aujourd’hui, plus rien, plus de papé, plus de récit, plus de chaleur, juste une chaise vide au milieu d’un paysage froid. Louise alla jusqu’à la chaise et y déposa un petit bouquet de lavande, un bouquet de Provence rempli de chaleur et alors qu’elle pleurait elle souffla dans un murmure « Al reveire papé ».

Amandine

Vous pouvez aller découvrir les textes des autres participants sur Bricabook.

Publicités

9 commentaires

  1. J’ai les larmes aux yeux en te lisant… Une douce pensée pour mon Panou, mon grand-père chéri,. Mon grand-père des Hautes-Corbières…La cueillette des champignons, le jardin, les châteaux de sable…Je suis très émue. Merci !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s