Angle Mort d’Ingrid Astier

c_angle-mort_977

Angle Mort d’Ingrid Astier, Gallimard

Pour résumer:

« La nature a horreur du vide. Dans le banditisme peut-être plus qu’ailleurs. »
Diego est braqueur, né à Barcelone.Il vit à Aubervilliers, dans une hacienda délabrée, avec son frère Archibaldo et des souvenirs.Leur soeur, Adriana, a fait d’autres choix.Artiste au cirque Moreno, elle rêve d’accrocher son trapèze à la tour Eiffel.
Paris, bassin de la Villette. Lors d’un braquage, le gérant d’un bar s’effondre, terrassé par un coup de batte de base-ball.La brigade criminelle du 36 et le 2e DPJ sont cosaisis. Les commandants Desprez et Duchesne, aidés de la Fluviale,tirent le fil qui les fera remonter à Diego.
La traque est lancée, du qui des Orfèvres au canal Saint-Denis, des marges du Grand Paris aux cerveaux des indics, du port de l’Arsenal aux replis secrets d’Aubervilliers. Entre flingages et virées nocturnes, Diego garde toujours un temps d’avance. Comment piéger celui que rien n’arrête?

Ce que j’en dis:

J’ai découvert Ingrid Astier en regardant La Grande Librairie. Je ne connaissais ni son nom, ni ses œuvres mais lorsque je l’ai entendu parler de sa façon d’écrire, j’ai de suite voulu la découvrir. Après un an d’attente, voilà que je saute le pas avec Angle Mort.

D’emblée, j’ai rencontré un vrai problème dans ma lecture. J’ai eu du mal à cerner l’histoire. Tout au long du roman, le lecteur suit deux histoires parallèles: celle des policiers et celle de Diego, un braqueur de génie. Sauf que, je n’ai pas réussi à voir la finalité, à comprendre où voulait en venir l’auteur. Le résumé parle de traque, donc je m’attendais à un récit rythmé et musclé comme je les apprécie et bien c’est tout le contraire. J’ai quand même essayé de faire un effort et j’ai lu plus de la moitié du livre mais rien sauf de l’ennui.

Les personnages sont très nombreux dans ce roman, presque trop! Je me suis emmêlée les pinceaux entre tous les services de police et les policiers. Pour vous parler franchement, je ne savais pas qui était qui et je serai incapable de vous citer un seul nom de personnage policier. Le seul protagoniste dont je me souvienne c’est Diego, le braqueur hispanique. Déjà, il a un physique de beau gosse (ce qui ne gâche rien), ensuite il est malin et son côté mauvais garçon… Enfin bref, ce personnage envahit tout le roman. Il est intéressant, sa vie nous est détaillée, bref, on s’attache vraiment à lui et on a envie de le suivre. Et c’est là le hic! L’alternance des deux narrations sépare le lecteur de ce personnage charismatique (et dont je suis tombée un peu amoureuse j’avoue).

J’ai également eu un peu de mal à accrocher au style de l’auteur en général. On sent que tout est très bien documenté mais l’auteur semble oublié que nous ne sommes pas aussi informés qu’elle sur les différents services de police ou encore sur les détails de la brigade fluviale.

Bref, bien que l’auteur est bâti un personnage charismatique, la narration alternée et un certain manque de clarté notamment dû à une accumulation de détails, fait de cette lecture une vraie déception.

Si je devais le noter:

1-plume

Publicités

A propos Amandine Au Fil des Plumes

Blogueuse, instit, grande fan de livres, je vous fais partager mes humeurs sur mon blog: https://aufildesplumesblog.wordpress.com
Cet article, publié dans Policier/ Thriller, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s