Atelier d’écriture

Comme tous les lundis, c’est atelier d’écriture chez Leiloona du blog Bricabook.

Cette semaine, notre imagination devait travailler autour d’une photo de Vincent Héquet.

15966013_10154352618339952_8075155248587141329_n

Ils s’étaient rencontrés complètement par hasard. Lui avait son appareil photo en bandoulière, guettant le moindre reflet de beauté dans la rue. Il s’était arrêté pour écouter des musiciens de rue et, soudain, elle s’était détachée de la foule et s’était mise à danser. Il avait été subjugué, comme foudroyé sur place par cette grâce qui émanait d’elle. Lorsqu’elle avait terminé, il s’était approché et s’était présenté. Le feeling était passé de suite. Ainsi était née leur collaboration. Lui, Vincent, photographe, elle, Delphine, danseuse. Après avoir discuté un moment dans la rue, une idée folle leur était venue. Prendre des photos d’elle dansant dans des lieux oubliés.

Ce jour- là, Vincent avait dégoté un entrepôt désaffecté. Elle était venue avec sa belle robe blanche. Ils avaient fait le tour des lieux ensemble comme pour s’en inspirer. Puis, elle s’était arrêtée et avait commencé à danser, comme ça, sans musique. Il avait sorti son appareil photo et silencieusement avait commencé son travail. Il la suivait du regard, admirant l’effet de la lumière à travers sa robe et sur sa peau. Elle dansait à n’en plus pouvoir, comme si son âme en dépendait. Ils n’étaient pas amants mais ce qu’ils faisaient là étaient beaucoup plus intime. Elle, se dévoilant dans toute sa grâce et sa sensualité, et lui, la regardant de son œil d’artiste. Après quelques minutes, elle s’était arrêtée. Un regard échangé. Vincent n’avait pas dansé mais il était tout aussi essoufflé que Delphine. Ils avaient quitté l’entrepôt silencieusement, allant chacun de leur côté.

Ils sillonnaient ainsi les lieux désaffectés, ceux que plus personne ne fréquentait, des lieux endormis et leurs redonnaient vie.

Amandine Andron

Publicités

17 commentaires

  1. Quelle douceur, quel amour et quelle sensualité dans ton texte !! J’aime ta description de cet endroit que tu rends lumineux et vivant ! J’aime l’idée de faire vivre, le temps d’une danse, les lieux oubliés…Bref, j’aime ton texte tu l’auras compris !

    Aimé par 1 personne

  2. Ton texte est merveilleux et permet de s’élever avec cette danseuse et ces yeux amoureux ! Ne dit on pas d’ailleurs que quand on voit quelqu’un danser on y capte l’état de son âme à cet instant précis ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s