Le club des prédateurs, Tome 1: The Bogeyman de Valérie Mangin et Steven Dupré

9782203088092

Le Club des Prédateurs, Tome 1: The Bogeyman de Valérie Mangin et Steven Dupré, Casterman

 

Pour résumer:

Londres 1865.

Tandis que dans leurs clubs les gentlemen font bonne chère, dans leurs usines les enfants des pauvres se tuent au travail.

Tout autour, le brouillard dissimule mal les monstres et les criminels. Jack, un petit ramoneur insoumis, voudrait combattre tous ces prédateurs, et en particulier l’effrayant Bogeyman, le meurtrier de son père.

Le hasard va le rapprocher d’une très jeune héritière, Liz, qui pourrait changer sa vie.

Mais des rues mal famées jusqu’au Club le plus select, leur innocence va laisser place à la pure terreur.

Ce que j’en dis:

J’ai tout de suite été attirée par la couverture de cette BD. Les couleurs, le style de dessin, l’ambiance mystérieuse. On peut dire que je ne me suis pas trop trompée. J’ai aimé ce mystère planant au- dessus de la tête des personnages. J’ai adoré visiter les rues du vieux Londres.

Une atmosphère vraiment particulière se dégage de ce livre. Les illustrations sont vraiment belles, pleine de détails aussi beaux que affreux. J’ai dû mal à trouver mes mots pour parler de cette BD… Je sais que j’en ai apprécié la lecture mais j’avoue avoir été plutôt mal à l’aise sur certains passages… Les auteurs se sont vraiment attachés à retranscrire du mieux possible la vie de l’époque et il faut avouer que ce n’est pas toujours joli à voir (cela me fait un peu penser au travail d’Emile Zola dans les Rougon- Macquart). La touche fantastique est également bien dosé. Comme le scénario suit des enfants, le lecteur se demande tout le long si c’est l’imagination des enfants qui leur joue un tour, ou si tout ce qui se passe est bien vrai, ce qui est plutôt astucieux in fine. Petit bémol aussi, l’intrigue peine un peu à s’installer et c’est lorsque le rythme devient intéressant que nous arrivons à la fin…

Pour moi, cette BD est une véritable plaisir esthétique mais le scénario a quelques petites faiblesses.

Un petit aperçu:

Publicités

A propos Amandine Au Fil des Plumes

Blogueuse, instit, grande fan de livres, je vous fais partager mes humeurs sur mon blog: https://aufildesplumesblog.wordpress.com
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s